Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le point sur les mauvaises nouvelles

Le point sur les mauvaises nouvelles

La multiplication des plans sociaux chez les équipementiers automobiles ces dernières semaines illustre sans conteste la fragilité d'un secteur déjà malmené, avant la crise, par une pression extrême sur les coûts. La forte...
Extrait de l'article :
...baisse des commandes des constructeurs rajoute à la morosité ambiante d'une filière qui réagit en sauvant ce qui peut l'être…

Après Valeo,...
Taille de l'article : 1296 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page