Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Peugeot 308 CC : La fin des saisons

Peugeot 308 CC : La fin des saisons

"Raccourcir l'hiver, rallonger l'été". Les prétentions de la 308 CC ne sont pas modestes. Et des ambitions, il en faut bien dans un contexte de concurrence de plus en plus étoffée. Des lignes...
...sportives, des technologies innovantes et un confort digne d'une berline sauraient-ils faire de la Peugeot une référence sur son segment ?

En pleine ébullition, le segment des "CC" recense constamment de nouvelles productions. En quatre années de carrière, la liste des concurrentes de la 307 CC n'a cessé de s'allonger. En France, en 2008, la Peugeot terminait l'année en chute libre de plus de 50 %, à 2 141 unités, derrière la VW Eos (2 885 unités, - 34,8 %) et la Renault Mégane (2 605 unités, - 40%). Il était donc temps pour le coupé-cabriolet quatre places de céder sa place à la très attendue 308 CC.

Celle qui nourrit l'ambition de retrouver sa place n'a pas souhaité revoir sa copie. "Nous avons voulu mettre à profit l'expérience accumulée par le passé", préviennent les chefs de produit, qui insistent sur le fait que Peugeot "en est déjà à son 4e CC". Le temps passe vite. Les générations aussi. Techniquement donc, le toit, logique centre de toutes les attentions, n'évolue pas. Il est toujours en deux parties. Enfin, "en deux parties et demie, comme sur la 307 CC", répètent les concepteurs. En effet, les montants sont désolidarisés pour accroître l'accessibilité qui "devient l'une des meilleures de la catégorie". La 308 CC propose ainsi un volume de coffre allant de 226 à 465 litres, selon qu'elle soit en configuration cabriolet ou coupé. En comparaison, l'Eos offre entre 205 et 380 litres.




L'accent sur le confort et la sécurité


LA 308 CC EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    Coupé-cabriolet 4 places
  • Objectif de vente 2009 :
    12 000 en France (2010)
  • Principales concurrentes : 
  • Volkswagen Eos TDI 140 ch ConcepLine FAP (30 240 euros)

    Renault Megane CC 2.0 dCi 150 ch Exception (30 000 euros)

    Ford Focus CC 2.0 Trend 145 ch (25 250 euros)

    Opel Astra Twintop Cosmo
    140 ch (26 300 euros)

  • Finitions :
    Sport Pack et Féline

  • Prix :
    Essence : de 27 550 à 32 000 euros
    Diesel : de 30 300 à 34 580 euros

  • 20 secondes, c'est le délai que réclame la voiture pour s'ouvrir aux rayons du soleil. Ceux qui courent après la montre pourront effectuer l'opération en roulant, jusqu'à 12 km/h. Quid d'un toit ouvrant, sinon vitré ? "Rien n'est prévu", écarte la direction. Raison avancée : le filtrage de l'ensoleillement reste toujours problématique et ce, malgré l'expérience glanée sur les SW. Le filtre rendrait le toit trop épais par ailleurs. "Certes nos concurrents le font (Ndlr : Mégane et Eos), mais les résultats ne sont pas ceux escomptés", se défend la marque. Cela alourdirait au final l'ensemble qui pèse déjà une trentaine de kilogrammes.

    Une chasse aux kilos d'autant plus nécessaire que la belle prend de l'embonpoint. Avec 20 kg de plus que sa devancière, la 308 CC accuse plus de 1 480 kg sur la balance. Une prise de poids relativement contenue (la berline a beaucoup plus pâti d'une génération à l'autre) qui provient avant tout du progrès en matière de confort, avec, entre autres, une montée en gamme des matériaux employés, des innovations telles que l'Airwave (voir encadré), qui alourdit le siège, ou une amélioration de l'isolation hermétique et phonique. Mais qui profite également à la sécurité, puisque les éléments de la structure font l'objet d'un traitement particulier visant à les renforcer. Résultat, la 308 CC recueille 5 étoiles au test Euro NCAP.

    Tempérament plus "chaud"



    Peugeot vise les 35 000 ventes à travers le monde dès 2010. L'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Asie et l'Amérique du Sud constituent les marchés prioritaires du constructeur. La France devrait représenter plus d'un tiers des volumes, avec 12 000 immatriculations. Un pari à sa portée ? Peugeot veut y croire et les lignes d'assemblage de Sochaux tourneront à la cadence de 160 unités/j et ce, 220 jours par an.

    La 308 CC capitalisera sur les bases stylistiques posées par la précédente génération. Elle gagne simplement en caractère en s'abandonnant à une image plus "latine".

    La face avant est celle de la 308 Féline, sportive. Le pare-brise prolonge le capot tout en longueur, avec une inclinaison peu commune sur le marché. Un parti pris totalement assumé par les designers. Le dessin de la poupe est plus conceptuel qu'auparavant et cherche une lecture horizontale. Les feux s'étendent donc sur les flancs tandis que les diodes soulignent le V de la malle dont la base se situe entre les deux diffuseurs incorporés au bas de caisse. Des traits qui ne sont pas sans rappeler les nervures du capot avant.

    Un capot qui abrite, dès le mois de mars et la commercialisation de la voiture, des blocs essence et Diesel, au rang desquels on compte le 1,6 l THP, délivrant 150 ch en boîte manuelle ou 140 ch en version transmission automatique. Mais aussi un 2,0 l HDi FAP de 136 ch (BVM6). Le constructeur table sur un mix des ventes de 50-50 entre les deux carburations. Même si en France, le Diesel devrait se tailler la part du lion (60 %). A l'usage, ces deux moteurs se révèlent lisses et disponibles à tous les régimes, ainsi que l'a souhaité le constructeur. Ils peuvent tenir un rythme soutenu, sans pour autant coller le conducteur au fond du siège à chaque sollicitation, ratissant de fait une plus large clientèle. Là encore, un parti pris affirmé.

    Ils seront rejoints à l'approche de l'été par de nouvelles motorisations répondant aux normes Euro5, un 1,6 VTi de 120 ch, ainsi que de deux HDi FAP de 1,6 l (112 ch) et de 2,0 l (140 ch). Tandis que le projet de 308 E85 présenté à Genève entretient un infime espoir de voir une version biocarburation investir le catalogue, à terme.

    La grille tarifaire devrait débuter à 27 550 euros (+ malus de 750 e) pour le THP 150 et à 30 300 euros (neutre) pour le HDi, soit 1 000 de plus que sa devancière. Sur le front commercial, la 308 CC se positionne en droite ligne par rapport à sa première rivale, la Megane CC, mais accuse presque 2 000 euros à la Focus CC. Ecart de prix qu'elle rend toutefois largement à certaines autres voitures, offrant parfois moins d'espace aux passagers, voire moins de confort général. Car, en effet, la 308 CC réussi ici son tour de force : abolir les saisons.

    ZOOM

    Airwave, du déjà vu… en mieux

    Le chauffe-nuque : le Mercedes SLK l'a inauguré sous le nom de Airscarf en 2007, la 308 CC veut le démocratiser sous l'appellation Airwave, en 2009. Une bouche d'aération située sous le siège aspire de l'air, "là où le courant est susceptible d'être le plus chaud". Puis, au moyen d'une turbine placée dans le dossier, un flux est créé puis réchauffé par des résistances intégrées à l'appuie-tête. Le système développé en partenariat avec Faurecia ne révolutionne pas l'innovation de la marque allemande, mais les progrès sont probants. Grâce à trois réglages de hauteur, l'air peut balayer un spectre plus large. Peugeot assure que du plus petit au plus grand des conducteurs, chacun y trouvera son bonheur. Sur la console centrale, une molette faisant varier le rapport température/débit, permet de commander l'ensemble. Couplé à une climatisation automatique intelligente, le Airwave permet ainsi de rouler décapoté même sous la fraîcheur hivernale.


    Photo : Un pare-brise étiré, des sièges avant abaissés, une climatisation intelligente et l'apparition du Airwave, la 308 CC réunit toutes les conditions pour rouler par temps froid. Peut-on encore parler d'une "voiture pour l'été" ?

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Renault va lancer un label VO ZE

    A l'image de Nissan, Renault va déployer, durant le premier semestre 2017, un label VO dédié à ses modèles électriques. Zoé en tête.

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page