Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Volkswagen : Hybride mais Touareg avant tout

Volkswagen : Hybride mais Touareg avant tout

Avec la deuxième génération du Touareg, en 2010, arrivera une version hybride. Le nouveau V6 TSi du groupe, associé à un moteur électrique, devrait permettre à ce SUV d'afficher une consommation...
...de moins de 9 litres sans nuire au plaisir ou à ses capacités. Découverte à bord d'un prototype.

"L'avenir du groupe sera vert !" lance à chaque occasion Martin Winterkorn, le patron du groupe Volkswagen. Aujourd'hui cela se traduit notamment par 132 modèles dans les gammes des marques du groupe qui émettent moins de 140 g de CO2/km, dont 29 sont même sous les 120 g. Mais ces seuils se réduisent au fil des mois avec l'apport de nouvelles technologies comme le Stop&Start qui fait son apparition aujourd'hui sur la Passat BlueMotion (voir encadré). Puis nous avons pu découvrir que la prochaine Polo BlueMotion se limitera à 87 g. La Golf 6 du même nom et la future Leon Ecomotive afficheront quant à elles 99 g. Mais la politique environnementale du groupe ne se limite pas aux BlueMotion, Efficiency, GreenLine ou Ecomotive, car en plus de travailler à l'amélioration des technologies existantes, le groupe regarde plus loin. L'hybridation, l'électricité ou la pile à combustible sont au programme. Et le Touareg hybride sera la prochaine réalité. Nous avons pu en prendre le volant.

La baisse de la consommation peut atteindre jusqu'à 25 %



Le Touareg hybride sera dans les showrooms dès 2010, année où sera lancée la deuxième génération de ce SUV. Pour l'heure, c'est donc au volant d'un "vieux" Touareg que nous avons découvert le système hybride du groupe, car le Porsche Cayenne hybride sera également lancé en 2010. Quant à Audi, après avoir également développé et présenté un prototype de Q7 hybride, la marque a décidé que son premier SUV hybride serait le Q5. Le Touareg, qui s'appuie sur un système hybride parallèle, est donc motorisé par le nouveau V6 TSi de 333 ch, que nous avons déjà aperçu sous le capot de l'Audi S4, auquel est ajouté un moteur électrique de 52 ch (38 kW). Ce dernier, fourni par Bosch comme l'unité de gestion, est placé entre le moteur et la nouvelle boîte automatique 8 rapports développée par Aisin. Une boîte que l'on retrouvera d'ailleurs sur d'autres modèles du groupe. Bien que cet ensemble puisse offrir jusqu'à 374 ch et les performances qui vont avec, notamment un 0 à 100 km/h réalisé en 6,8 secondes, le but d'un tel système est bien évidemment de minimiser la consommation sans nuire au plaisir. Avec une consommation aujourd'hui voisine de 9 litres, le Touareg hybride semble réussir son pari. En effet, face à un Touareg V6 essence actuel, l'économie est de 3,4 l sur un cycle mixte (12,4 l contre 9 l) et le niveau de CO2 émis passe de 296 à 210 g soit un recul de 86 g. La baisse de la consommation est en moyenne de 19 % et elle peut même atteindre 25 % en ville. Et les ingénieurs espèrent se rapprocher de 200 g d'ici à la commercialisation. Pour atteindre de telles réductions de consommation, le Touareg hybride compte sur son nouveau bloc V6 mais aussi sur la fonction Stop&Start et la propulsion 100 % électrique en mode urbain. Sur un cycle routier ou autoroutier, une déconnexion totale du moteur thermique, et ce jusqu'à 160 km/h, permet également de réduire les déperditions et donc la consommation.

FOCUS

Les chiffres clés du Touareg Hybride

• La consommation moyenne est de moins de 9 l/100 km
• Les émissions de CO2 sont inférieures à 210 g/100 km
• Le V6 TSi de 333 ch (245kW) est associé à un moteur électrique de 52 ch (38 kW). La puissance combinée peut atteindre 374 ch (275 kW) et offrir jusqu'à 550 Nm de couple.
• 0 à 100 km/h en 6,8 s. La vitesse de pointe est de 240 km/h
• La batterie nickel métal hydrure compte 240 éléments totalisant 67 kg auquel il faut ajouter 12kg pour la Protect Box. La batterie est fournie par Sanyo.
• Le module hybride est fourni par Bosch. Il pèse 55 kg.
• La boîte automatique 8 rapports est fournie par Aisin.



Une propulsion 100 % électrique



Une fois la clé de contact tournée, les premiers tours de roues se font en silence puisque le démarrage s'effectue en mode électrique. Et le Touareg peut rouler ainsi pendant environ 2 km à une vitesse de 50 km/h. Même 70 km/h sous certaines conditions. Une propulsion 100 % électrique qui était une obligation pour les ingénieurs qui travaillent sur ce projet depuis 2 ans, depuis le lancement du programme du nouveau Touareg. Ensuite le moteur thermique prend le relais et le passage de l'un à l'autre se fait en totale transparence. Le moteur électrique peut ensuite venir soutenir le V6 lors de kick-down ou si le conducteur choisit le mode Sport de la boîte. Sinon chaque freinage et chaque décélération viennent recharger la batterie placée à la place de la roue de secours dans le coffre. Une batterie nickel métal hydrure fournie par Sanyo, qui représente aujourd'hui, selon le constructeur, le système le plus sûr, le plus fiable et le moins cher. Les 240 éléments sont par ailleurs protégés par une Protect Box, en cas d'accident, ainsi que par un système de ventilation afin de maintenir l'ensemble à 40°C, la température optimale de fonctionnement. Le surpoids total de cette version hybride est de 175 kg (moteur électrique 55 kg, batterie 67 kg Protect Box 12 kg...) et afin de compenser une partie de cela, le Touareg hybride a troqué sa boîte de transfert pour un Torsen, comme sur le Q7.

ZOOM

BlueMotion, Blue TDi, TSi EcoFuel : la Passat à toutes les sauces ! 

En attendant la Passat BlueMotion 2 qui avait été présentée à Paris lors du dernier Mondial, Volkswagen offre à sa berline une nouvelle version BlueMotion. Exit le 1.9 TDi 105 ! La nouvelle Passat BlueMotion gagne le nouveau 2.0 TDi 110 ch common rail mais aussi un système Stop&Start. En plus de l'agrément de la mécanique, notamment plus silencieuse, cette berline se contente de 4,9 l aux 100 km pour des émissions de CO2 de 128 g. Le Stop&Start, qui permet d'économiser 0,2 l en cycle urbain, fonctionne comme celui de BMW avec un démarreur renforcé fourni par Bosch capable d'assurer 250 000 démarrages, donc environ 10 ans d'utilisation. Mais la Passat se conjugue aussi au Blue TDi. Ainsi, elle répond déjà aux normes Euro 6, qui n'entreront pourtant en vigueur qu'en 2014 en Europe, grâce à un catalyseur SCR et à l'additif AdBlue qui permettent notamment de réduire les NOx. Cette Passat Blue TDi qui est motorisée par le 2.0 TDi 143 ch CR consomme 5,5 l pour 144 g de CO2. Enfin, la Passat inaugure un nouveau "brûleur à gaz" ! En effet, le 1.4 TSi, après de nombreuses modifications, permet à la Passat de ne consommer que 4,4 kg de gaz aux 100 km soit des émissions de 119 g de CO2. Mais, pour l'heure, cette version EcoFuel ne devrait pas être importée en France.


Photo : La prochaine génération du Touareg, lancée en 2010, sera disponible en version hybride, mariant un V6 TSi de 333 ch et un moteur électrique de 52 ch (38kW). Porsche avec le Cayenne mais aussi Audi avec le Q5 vont également proposer une version hybride.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page