Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Volkswagen Caddy 4Motion : En attendant la concurrence

Volkswagen Caddy 4Motion : En attendant la concurrence

Lancé en 2003, le Caddy compte une nouvelle déclinaison avec le Caddy 4Motion. Après le Maxi en 2008, Volkswagen Utilitaires complète sa gamme et se trouve même seul sur ce marché des fourgonnettes 4 roues motrices.Pour...
...la première fois de son histoire, Volkswagen Utilitaires a franchi la barre des 500 000 ventes en 2008. 503 025 pour être précis. Même chose en France, où les ventes ont dépassé les 16 000 unités (13 713 immatriculations). Ainsi en 5 ans, le constructeur a doublé son volume dans l'Hexagone. Un résultat naturellement dû aux produits, mais aussi, au travail réalisé sur le réseau qui s'appuie aujourd'hui sur 194 points de vente dont 43 exclusifs. Cependant, ces nouveaux jalons ne devraient pas être déplacés en 2009 malgré les nouveautés de VW Utilitaires. Au premier rang desquelles se trouvent le Caddy 4Motion et plus largement la gamme utilitaires 4Motion. Ensuite, en avril, un Crafter Stop&Start sera proposé à la clientèle professionnelle. Cette option (344 euros HT) devrait permettre une économie de carburant comprise entre 5 et 8 %. Pas énorme me dites-vous, mais pour des véhicules qui parcourent entre 150 000 et 200 000 km par an, elle n'a rien de négligeable. Puis viendra, en fin d'année, un T5 largement revisité. Mais revenons sur le Caddy 4Motion.



Plus de 10% des ventes en 4Motion



Un boulevard ! Non, le Caddy 4Motion n'a pas été conçu pour se pavaner en ville, mais il est face à un désert concurrentiel ! En effet, le Kangoo 4x4 a disparu. Les nouveaux Partner ou Berlingo 4 roues motrices, réalisés par Dangel, ne seront sur le marché que fin 2009. Quant au SUV Dacia, concurrent possible du Caddy Life 4Motion, il n'est pas attendu avant 2010. La route est donc bien dégagée pour le petit utilitaire 4 roues motrices de Volkswagen. Cependant, ce marché n'est pas énorme et les ambitions de la marque sont donc mesurées. La transmission 4Motion devrait ainsi représenter 10 % des ventes du modèle. Une part identique au mix constaté dans la gamme des Transporter, Multivan et Caravelle également disponibles en 4Motion. Mais cette "solitude" ponctuelle ne doit pas faire oublier les qualités du produit. Déjà avec un prix de 18 500 e HT, cette version n'est "que" 3 000 e plus chers que son équivalent 2 roues motrices. En effet, ce différentiel s'explique par la transmission (1 350 e) bien évidemment, mais aussi, par un équipement plus riche. Le Caddy 4Motion ajoute à la dotation de série le Fap, l'ESP, l'ordinateur de bord et le pack électrique. Puis notons également qu'ici, le 1.9 TDi 105 est associé à une boîte 6 vitesses.

Un Haldex de 4e génération



La transmission du Caddy 4Motion utilise un Haldex de 4e génération avec une pompe à huile électrique. Cette dernière permet notamment une meilleure réactivité du système en pré-chargeant le circuit. Grâce aux informations de l'ABS et de l'ESP notamment, dès que le système juge qu'il y a une perte d'adhérence, une partie du couple, et même la totalité si besoin, est envoyée vers le train arrière. Le reste du temps, le Caddy fonctionne en 2 roues motrices, ce qui permet notamment d'afficher une consommation moyenne de 6,6 litres aux 100 km (6,1 l pour la version 2 roues motrices). Pour le reste, et sans doute le plus important pour les professionnels qui se tournent vers ce véhicule, le volume de chargement ainsi que la charge utile demeurent avec 3,2 m3 et près de 800 kg. Il faut dire que l'ajout de l'Haldex et de l'arbre de transmission n'a demandé aucune modification de la structure et que l'ensemble ne pèse pas plus de 100 kg. De plus, le caddy 4Motion offre la possibilité de tracter jusqu'à 1 500 kg avec une remorque freinée. Seule la hauteur de caisse, + 13 mm, peut trahir les aptitudes particulières de ce modèle. Disponible en Van, Life et bientôt en Tramper, le Caddy 4Motion sera un atout de plus durant cette année 2009 plus délicate.



Photo : Caddy, Transporter, Multivan et Caravelle sont aujourd'hui disponibles en transmission 4Motion. Seuls les Caddy Maxi et Crafter manquent à l'appel.


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page