Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L’aventure intérieure

L’aventure intérieure

En attendant la nouvelle stratégie que dévoilera Sergio Marchionne le 4 novembre prochain, le groupe Chrysler propose aujourd'hui un Compass largement revisité avec notamment un intérieur profondément revu. Un atout pour...
...relancer les ventes dans l'Hexagone.

Jeep fait partie du top 5 des marques les plus connues au monde mais cette aura repose bien souvent sur la Willis et son héritière actuelle, la Wrangler. Pour nous français, le Cherokee est encore bien présent dans les mémoires après son passage chez Renault dans les années 80. Les autres modèles restent très largement méconnus. Voici le paradoxe Jeep. Force est de reconnaître que la Compass, le Patriot ou le Commander, qui va d'ailleurs disparaître du catalogue, ne sont pas les Jeep les plus connues. Mais les choses changent. Surtout, ces derniers permettent à Jeep de toucher une nouvelle clientèle. En effet, 60 % des conducteurs de Compass sont des conductrices de 35 à 45 ans. "Le double de la part moyenne dans la gamme Jeep", souligne Eric Labourier, directeur marketing du groupe. Un chiffre qui explique également un taux de conquête de 80 %. Mais ces Jeep d'un nouveau genre, sous l'influence des évolutions du marché, jouent également un rôle qui n'était pas forcément le leur lors du lancement. En effet, si faire découvrir l'univers Jeep au plus grand nombre, puis les faire évoluer dans la marque, était l'objectif premier, un Compass ou un Patriot permet également, aujourd'hui, de conserver des clients qui "descendent" en gamme sous l'effet des contraintes environnementales notamment.


La confrontation avec le précédent Compass est sans appel


Lancée en 2006, la Jeep Compass a réellement pris son envol début 2007 avec l'arrivée d'une mécanique Diesel sous le capot. Depuis, ce modèle totalise plus de 2 500 ventes dans l'Hexagone. Une performance sans doute en deçà de celle espérée par le constructeur, mais le rôle du Compass demeure important. En effet, comme nous l'expliquait Stéphane Labous, directeur général du Groupe Chrysler France, il y a peu (voir JA N°1094), le groupe souhaite retrouver un niveau de commandes mensuelles proches de 450 unités d'ici la fin de cette année et la Compass revue et corrigée sera l'une des clés pour atteindre cet objectif. Quels sont ses atouts ? En plus d'un équipement ultra-complet, d'ailleurs seule la version Limited reste au catalogue (75 % des ventes passées), d'un filtre à particules de série, la grosse nouveauté du modèle est son intérieur. Planche de bord, garnitures des portes, moquette de coffre, bref tout a été changé ! Et la confrontation avec le précédent est sans appel ! La cuvée 2009 abandonne les traits tendus et les angles droits pour plus de rondeurs. Mais ce sont surtout les matériaux qui évoluent et se montrent beaucoup plus flatteurs. Sans aller jusqu'aux plastiques moussés sur la planche de bord, Jeep a toutefois fait un grand pas en avant.

Sous le capot, on retrouve le 2.0 CRD 140 ch d'origine Volkswagen. Toujours gavé par des injecteurs-pompes, ce bloc n'a rien perdu de ses qualités, comme sa consommation ou sa vivacité, tout en attenuant certains de ses défauts, comme sa présence sonore avec notamment une meilleure insonorisation du compartiment moteur et du plancher. Toutefois, avec 6,6 litres aux 100 km/h et 175 g de CO2 rejetés par km, la Compass reste bien positionnée dans l'univers des SUV compacts 4x4. Car si la tendance du moment veut que les 4x2 dominent le mix sur ce segment, Jeep continue d'offrir cette possibilité arguant que la Caliber est une réponse adaptée à l'univers des 4x2. La Compass possède donc une transmission, baptisée Freedom Drive I, qui privilégie un fonctionnement en traction tant que la motricité est au rendez-vous. Dans le cas contraire, 60 % du couple peut être basculé vers l'essieu arrière. Et en cas de force majeure, un blocage à 50/50 est possible. Il s'agit donc bien d'une Jeep.


En attendant la nouvelle stratégie


A quand des améliorations similaires sur les autres produits de la gamme ? La Compass, le Patriot et la Caliber sortent de la même usine aux Etats-Unis et ce programme d'amélioration de la qualité, fortement souhaité par l'Europe, est lancé sur ces trois modèles. Chrysler France a dû faire des choix. La Compass a été l'élue ! Le Patriot revisité débarquera sur le marché français durant le premier semestre comme la Caliber, elle aussi, avec un nouvel intérieur mais aussi une nouvelle mécanique Diesel. En effet, la petite Dodge va accueillir le 2.2 litres 163 ch d'origine Mercedes. Toutefois, la migration de cette mécanique vers les Compass et Patriot n'est pour l'heure pas annoncée même si cela paraîtrait logique. A moins que l'arrivée de Fiat vienne bouleverser la donne et remettre en cause l'accord de fourniture entre Chrysler et Daimler. Ce ne serait pas une première depuis l'arrivée de Fiat. En effet, l'accord liant Nissan et le groupe Chrysler, dont un volet devait conduire à la production d'un petit véhicule inspiré du concept Dodge Hornet, n'est plus d'actualité. La encore, logique vu la position et la compétence de Fiat dans le domaine des petites voitures. Cependant, les nouveaux partenaires vont devoir aller vite. Sergio Marchionne a déjà largement commencé le travail, notamment avec la mise en place d'une nouvelle structure pour le groupe américain, et la nouvelle stratégie industrielle de cet ensemble transatlantique va être dévoilée le 4 novembre prochain.

Le compass en bref



Date de lancement : disponible
Segment de marché : SUV compacts
Objectif* : 2009 : 350 unités. (226 immats à fin septembre)
Principaux concurrents : Kia Sportage 2.0 CRDi 140 Active 4x4 : 27 190 euros,
Ford Kuga 2.0 TDCi DPF Titanium 136 ch 4x4 : 30 550 euros
Prix : 28 950 euros  (2.0 CRD FAP Limited)

* Estimations JA


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page