Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L’effort avant le réconfort

L’effort avant le réconfort

Piaggio étoffe son offre en cette fin d'année avec une version Maxxi qui propose notamment une charge utile de 1 120 kg. Ce lancement préfigure les nouvelles ambitions de la marque sur le marché des utilitaires.La...
...marque Piaggio et sa branche VTL restent définitivement à part dans le paysage du véhicule utilitaire. D'une part, par sa notoriété et sa visibilité encore en construction, dans l'ombre du deux-roues. D'autre part, du fait de son offre atypique, largement axée autour de son modèle phare : le Porter. La tendance se confirme en cette fin d'année avec le lancement du Porter Maxxi qui, sans révolutionner le modèle de base, apporte néanmoins une nouvelle charge utile qui atteint 1 120 kg (équivalente par exemple à celle du Master, du  Jumper…). Une performance notable qui ne compromet en rien la compacité et la maniabilité du véhicule qui affiche une largeur de 1,56 m et un rayon de braquage de 4,6 m. Autre argument notable, le prix. En effet, avec un tarif de départ affichant 14 308 euros HT (version châssis et moteur essence), le Piaggio Porter offre un rapport capacité de chargement-dimensions-prix qui surclasse la concurrence. Le Jumper et le Master affichent chacun un prix de départ supérieur à 19 000 euros. Cette nouvelle version qui a bénéficié d'un restylage entend séduire une cible de professionnels désireux de transporter de plus gros volumes dans un environnement urbain. Et uniquement urbain. Car le véhicule, aussi efficace soit-il en ville, n'a pas été conçu pour affronter de longs trajets. Le Porter, qu'il soit Maxxi ou non, est véritablement un outil de travail. Au-delà de l'aspect extérieur esthétique, sympathique et original, l'intérieur ne se formalise d'aucunes fioritures. Le minimum de confort et d'habitabilité sont respectés. C'est également ce qui fait l'originalité de la marque. Alors que ces dernières années la tendance est plutôt à la conception de véhicules utilitaires dotés d'équipements et d'options issus du monde du véhicule particulier, Piaggio a préféré miser sur la praticité et la charge utile. Le nouveau Porter Maxxi est cependant proposé avec l'équipement Extra qui inclue des équipements tels que les lève-vitre électriques, les feux antibrouillard, l'antivol avec fermeture centralisée ou encore des pare-chocs assortis à la carrosserie.


Viser 30 % des ventes avec le Maxxi en 2010



En France, le Porter représente 95 % des ventes des véhicules utilitaires Piaggio. Les deux autres modèles, l'Ape et le Quarter, restant très marginaux. Sur les 1 000 unités de Porter que la marque envisage de commercialiser en 2010, le Maxxi devrait représenter environ 30 % des ventes. La notoriété de la marque en France s'est principalement accélérée suite au contrat passé avec la Mairie de Paris portant sur 500 unités. Des accords commerciaux plus modestes ont été également conclus avec les villes de Lyon, Grenoble, Marseille, Nice ainsi qu'avec l'entreprise JC Decaux. La marque entend désormais passer à la vitesse supérieure en France en poursuivant son développement auprès des mairies et des collectivités mais aussi en séduisant les artisans. Objectif : atteindre 2 % de pénétration, à terme, sur le segment de la fourgonnette avec le Porter et grignoter des parts de marché sur le segment des fourgons avec le Maxxi. "En France, nous partons presque de zéro sur le segment des utilitaires et nous voulons nous faire connaître sous l'identité Piaggio Véhicules Utilitaires France. Nous allons bâtir une nouvelle équipe commerciale dédiée à l'activité VUL et dimensionnée au potentiel du marché français, expose Fabio Vigo, directeur France de la division utilitaire de Piaggio. Nous sommes, certes, sur un marché de niche, mais nous pouvons faire davantage sur les produits et le réseau. Nous allons augmenter notre présence dans les manifestations locales, nous voulons être proactifs".


50 à 60 distributeurs de VUL Piaggio en 2010



Pour répondre à ses ambitions, Piaggio entend également consolider son réseau qui se compose aujourd'hui de 40 distributeurs, essentiellement poids lourd, tels que Man, Scania, Volvo Trucks ou Iveco (groupe Dujon, Martenat, PGA…). Six nouveaux points de vente devraient compléter le maillage dans les prochains mois et le constructeur italien espère s'appuyer sur 50 à 60 distributeurs en France en 2010. "Nous essayons de travailler avec des sociétés qui sont spécialisées et qui investissent dans les véhicules électriques. Mais également des professionnels du jardinage et de la motoculture. Tout simplement, nous cherchons des gens qui croient en nos véhicules", précise Fabio Vigo. La marque qui travaille également avec des constructeurs-carrossiers sur son marché domestique entend trouver des partenaires français "pour étendre notre offre de produits et l'adapter aux spécificités du marché français, ajoute Fabio Vigo. Nous avons besoin de promouvoir nos solutions dans la carrosserie en France. Le client français est très demandeur de variétés, c'est un challenge pour nous.

Morter Maxxi en bref



• Date de lancement : Disponible

• Segment de marché :
Fourgon compact

• Objectifs :
300 unités en 2010

• Prix (HT) :

Essence
de 14 308 euros (version châssis) à 16 700 euros (version plate-forme basculante longue)

Eco-Power bi-carburant
de 16 150 euros (version châssis) à 18 550 euros (version plate-forme basculante longue)

ZOOM



Piaggio dans le monde
Entre 2005 et 2008, la marque a progressé de 28 % sur le marché des VUL, atteignant un chiffre d'affaires de 390 millions d'euros. 100 000 unités du Porter ont été commercialisées de 1992 à 2008. Les ventes du modèle phare de Piaggio ont augmenté de 8 % de 2006 à 2008 dans le monde, passant de 6 750 unités à 7 296 unités. Sur les six premiers mois de l'année 2009, le modèle affiche une progression de 5 % par rapport au premier semestre 2008, passant de 3 839 modèles à 4 046 unités, dont 51 % en version "écologique".
Sur un marché des véhicules utilitaires italien qui devrait chuter de 28 % en 2009, par rapport à 2008, le constructeur transalpin table sur une hausse de ses ventes de 6 %, soit un total de 3 507 unités et un gain de 200 ventes par rapport à l'année précédente. L'Italie qui représente la moitié des volumes du Porter reste incontestablement le premier marché. Suivent ensuite l'Allemagne, l'Espagne et la France pour l'Europe. L'Inde est actuellement un marché en fort développement. 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page