Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Atypique berline

Atypique berline

En lançant sa première berline, Porsche surprend une nouvelle fois mais sa proposition se montre, dès les premiers tours de roues, à la hauteur de la marque. Heureusement, car Porsche a investi un milliard d'euros sur...
...ce programme.

Ferry Porsche voulait une 4 portes depuis toujours ! Des prototypes avaient même été fabriqués pour lui mais sans jamais aboutir. Il aurait donc sans doute aimé cette Panamera. Une berline Porsche lancée, le 10 septembre, à quelques jours du 100e anniversaire de la naissance de Ferry Porsche le 19 septembre dernier. De quoi couper court au débat : la Panamera est-elle une vraie Porsche ? Même si elle vient bouleverser les habitudes, oui il s'agit bel et bien d'une Porsche. La filiation stylistique est claire, elle reprend l'ADN de la marque même si ses 5 mètres de longueur demandent un temps d'acclimatation. Au final, un possesseur de 911 ne sera aucunement dépaysé. Et même agréablement surpris par l'habitacle car en plus d'y trouver quatre vraies places, il va découvrir un intérieur encore plus raffiné et luxueux. Si l'instrumentation est proche de celle du coupé, la Panamera offre une large console centrale où, contrairement à la tendance actuelle avec les MMi d'Audi et le iDrive de BMW, un bouton égale une fonction. Certes, il y en a beaucoup, mais ils entourent le levier de la boîte PDK en se regroupant par thèmes. Puis, berline 5 portes oblige, la fonctionnalité au quotidien et surtout le volume du coffre deviennent des arguments de poids. Ainsi, le coffre de 445 litres peut atteindre 1 250 litres et offrir un plancher plat. Les temps changent. Porsche se développe, élargit sa gamme, mais sans toutefois y perdre son âme. Car si, effectivement, cette Panamera est une berline, avec un coffre et une certaine fonctionnalité, cela reste avant tout une Porsche.


La chasse au poids


7,54 mn est le temps réalisé par la Panamera Turbo sur la fameuse boucle Nord du Nürburgring. Soit exactement le même que la 911 Carrera S équipée, elle aussi, d'une boîte PDK. La performance est donc au rendez-vous. Son V8 de 4,8 litres de cylindrée affiche 400 ch dans sa version atmosphérique et 500 dans celle suralimentée. Mais, bien que repris du Cayenne, ce bloc a connu de sérieuses évolutions. En effet, il a perdu 25,9 kg notamment grâce à l'utilisation d'éléments en magnésium (-5,4 kg), d'actuateurs d'arbres à cames en alu (- 1,7 kg), d'un embiellage optimisé (- 2,3 kg) et enfin d'une réduction des masses en mouvement (- 16,5 kg). Une cure lui permettant d'afficher moins de 200 kg sur la balance. La boîte PDK contribue également à ce gain de poids puisqu'elle permet de réduire de 15 kg la chaîne cinématique. Une réduction de la masse qui agit également directement sur les consommations. Si la boîte PDK permet de gagner 0,8 l, la Panamera peut également compter sur un système Stop&Start (- 0,6 l en mixte ; - 1,5 l en urbain). Mis bout à bout, tous les efforts déployés par les ingénieurs ont permis de réduire la consommation de 3,2 litres en cycle mixte annonçant ainsi des consommations moyennes comprises entre 10,8 et 12,2 litres. L'aérodynamisme très travaillé, notamment avec un soubassement entièrement caréné y compris les échappements, participe à ces bons résultats mais sert également la performance et le comportement. 

La Panamera confirme une fois de plus son appartenance à la famille Porsche avec un comportement routier à la hauteur de ses mécaniques. Malgré ses 2 tonnes, il est possible de prendre un vrai plaisir à son volant. En effet, la sage berline, très confortable, parfaite pour avaler les kilomètres (surtout en Allemagne) peut laisser place à une sportive diablement efficace. En effet, une simple pression sur les boutons Sport ou Sport Plus modifie réellement le caractère de l'auto grâce à une action sur les suspensions, l'antiroulis, la cartographie moteur, la rapidité de la boîte, etc.


80 % de conquête


Annoncée et attendue depuis 2005, la Panamera ne déçoit pas. Une bonne nouvelle car le constructeur a tout de même investi près d'un milliard d'euros pour développer cette berline pas comme les autres. Ce caractère d'exclusivité devrait permettre à la marque de faire 80 % de conquête sur les 20 000 unités qu'elle compte écouler chaque année. En France, la Panamera devrait représenter 25 % d'immatriculations supplémentaires soit 500 à 600 unités. Un volume qui devrait toutefois pouvoir croître avec l'arrivée d'un V6 mais aussi et surtout de la version hybride d'ores et déjà annoncée. La Panamera reprendra le système que le nouveau Cayenne va inaugurer début 2010, comme son cousin (voir JA N° 1079), le nouveau Touareg.

La Panamera en bref



Date de lancement : 10 septembre

Segment de marché : Berline de luxe

Objectifs de vente : 20 000 unités dans le monde par an
500 à 600 unités en France en année pleine

Principales concurrentes :
Jaguar XFR V8 Turbo 510 ch (92 900 euros) ;
BMW 750i Luxe V8 407 ch (99 990 euros) ;
Mercedes S500 4Matic V8 388 ch (115 000 euros) ;
Audi S8 5.2 V10 450 ch (115 350 euros)
Maserati Quattroporte GTS V8 440 ch (135 416 euros) ;
Mercedes S 63 AMG V8 525 ch (160 000 euros)

Prix :
96 133 euros (S V8 400 ch)
103 847 euros (4S V8 400 ch)
136 917 euros (Turbo V8 500 ch)

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault va lancer un label VO ZE

A l'image de Nissan, Renault va déployer, durant le premier semestre 2017, un label VO dédié à ses modèles électriques. Zoé en tête.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page