Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Porte-bonheur

Porte-bonheur

Le Quadrifoglio Verde est indissociable de la sportivité chez Alfa Romeo. En apposant le trèfle à quatre feuilles sur la MiTo, la marque a offert à son best-seller une part de son histoire en cette année du centenaire....
...
Le Quadrifoglio Verde remonte aux années 20. A 1923 pour être précis. Ce trèfle à quatre feuilles vert, placé dans un carré blanc, est apparu pour la première fois sur les quatre Alfa RL alignées au départ de la Targa Florio. C'était un souhait d'Ugo Sivocci, l'un des quatre pilotes de l'écurie avec Antonio Ascari, Giulio Masetti et un certain Enzo Ferrari. Souvent malchanceux, cette fois-ci, Ugo Sivocci et son trèfle remportèrent la course. Signe du destin, quelques mois plus tard, ce même pilote se tue à Monza au volant d'une Alfa qui ne portait pas le trèfle. Dès 1924, le Quadrifoglio Verde a fait son retour sur les calandres des bolides mais cette fois-ci dans un triangle blanc, symbolisant la disparition d'Ugo Sivocci. Le trèfle vert ne quittera plus Alfa Romeo. Il y eut même, plus rarement, des Quadrifoglio Oro, Argento ou Platino sur des modèles de série. Mais aujourd'hui, le vert est à l'honneur. Bien que sportive, cette MiTo dispose en série du Stop&Start et affiche une consommation mixte moyenne de 6 litres, pour 139 g de CO2. Mais est-ce vraiment le principal ici ? Sans doute que non, mais aujourd'hui la sportivité doit malgré tout se conjuguer avec des consommations raisonnables. Pour ce faire, Alfa Romeo a, comme d'autres, "downsizé" ses mécaniques avec ici un petit 1.4 turbo qui affiche 170 chevaux. Cependant, la marque y a ajouté une technologie maison : le MultiAir. Le résultat fait honneur au trèfle avec une puissance au litre de 124 chevaux. Un meilleur ratio que la 8C Competizione avec son 4,7 litres affichant 450 chevaux ! Mais au-delà de cette mécanique et de ce modèle, Alfa veut surtout démocratiser cette technologie avec notamment un positionnement prix judicieux. Par exemple, la 1.4 MPi MultiAir, développant 105 ch, est facturée seulement 200 euros de plus que la Junior 1.4 MPi 78 ch. Le résultat est sans appel : depuis le début de l'année, le MultiAir représente plus de 30 % des ventes. Mais aussi agréable et désirable soit-elle, cette Quadrifoglio Verde sera reléguée au rang de faire-valoir, de véhicule image, face à la nouvelle 1.3 JTD MultiJet II de 95 ch. Cette évolution du précédent bloc de 90 ch sera le best-seller de la gamme avec son Stop&Start et ses 112 g de CO2.
La MiTo a représenté 63,4 % des ventes de la marque en 2009. C'est beaucoup, même trop, mais cette croissance était indispensable. Puis, dès le mois de juin prochain, la Giulietta va venir rééquilibrer le pas d'Alfa Romeo.

ZOOM



La MiTo Quadrifoglio Verde en bref

• Date de lancement : mars 2010
• Segment de marché : Citadines Premium
• Objectif * : 10 000 unités.
• Principales concurrentes de la MiTo Quadrifoglio Verde 1.4 TB MultiAir 170 ch :
Fiat 500 Abarth 135 ch : 18 500 euros
Citroën DS3 1.6 THP Sport Chic 150 ch : 20 000 euros
Mini Cooper S 175 ch : 23 950 euros
• Prix : 22 100 euros

* estimation JA

ZOOM



La MiTo GTA

La Quadrifoglio Verde reste la plus huppée des MiTo. Enfin, pour l'instant. En effet, même si la GTA n'est pas pour tout de suite, on ne peut pas croire que le concept MiTo GTA, présenté en 2009 à Genève, reste lettre morte. Pour mémoire, elle cachait sous son capot le 1750 TB, dont la puissance avait été portée à 240 chevaux, mais aussi un châssis revu pour l'occasion, avec des suspensions plus basses de 20 mm et des trains roulants intégrant de l'aluminium à l'avant et de nouveaux silentblocs à l'arrière. L'habitacle avait été soigné avec un mariage d'alcantara et d'aluminium. L'écran de navigation pouvait également se transformer en console de jeu avec, notamment, de nombreuses indications comme la température d'huile ou la pression du turbo.
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page