Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un nouveau monde

Un nouveau monde

Après six années de bons et loyaux services, le Tucson s'apprête à disparaître de la gamme Hyundai pour laisser place au dernier né de la "i Family", le ix35. Avec un look séduisant et quelques atouts à faire valoir,...
...le SUV coréen va tenter de redynamiser les ventes de Hyundai sur le segment.

Ne l'appelez pas Tucson. Surtout pas. Vous feriez voler en éclat les efforts de Hyundai pour montrer qu'avec l'ix35, l'offre du constructeur sur le segment change résolument d'époque. Plus long (+ 85 mm), plus large (+ 20 mm) et plus bas (- 20 mm) que le Tucson, l'ix35 tranche avec son aîné. En termes de dimensions, donc, mais aussi et surtout en termes de design, de confort et de technologie. C'est sur ce point que la marque coréenne entend s'appuyer pour jouir à plein de l'effet "nouveauté" tant recherché quand le marché automobile manque de stimuli.

Le segment, qui a représenté l'an dernier 528 315 véhicules en Europe, devrait encore poursuivre sa progression. C'est du moins ce qu'envisage le constructeur, qui table, en effet, sur une croissance continue du marché des SUV du segment C, de près de 10 %, au cours des cinq prochaines années. La marque prévoit ainsi un segment à 607 000 unités d'ici 2013. Son objectif ? "Nous visons 50 000 unités par an d'ici 2013 en Europe", annonce Allan Rushforth, vice-président Hyundai Motor Europe.

 

90 % des ventes en Diesel


"Jusqu'à il y a quelques mois, en terme de design, nous étions sur de l'hyper rationnel. Petit à petit, nous introduisons des touches de passion", se réjouit Patrick Gourvennec, directeur général d'Automobiles Hyundai France. Notons, en effet, une certaine modernisation stylistique entre le Tucson et l'ix35. A l'extérieur, comme au sein même de l'habitacle. Le changement d'ère s'inscrit même jusque dans les blocs moteurs. Trois des quatre moteurs proposés en catalogue sont entièrement nouveaux. Seul "l'ancien" moteur essence 2 litres demeure… mais ne sera pas proposé sur le marché français. L'importateur prévoit en effet que les véhicules essence ne représenteront, à terme, que 10 % des ventes du modèle et que le seul moteur 1,6l Gamma GDI 140 ch, attendu pour septembre, suffira. Au lancement, le véhicule ne sera ainsi disponible qu'accompagné du bloc 2l Diesel, en 136 ou 184 ch. Un moteur 1,7l Diesel 115ch, affichant des émissions de 139g de CO2/km, et équipé d'une technologie Stop and Start, arrivera, quant à lui, en octobre.

 

Une conquête surprenante


"Aujourd'hui, nous avons 71 000 clients SUV, dont 55 000 captifs. C'est-à-dire des clients qui possèdent les 1res versions de Tucson et de Santa Fe. Nous allons avant tout cibler cette clientèle pour essayer de la garder chez nous. Si nous parvenons à renouveler seulement 10 % de ces clients, cela fera déjà 5 500 voitures. Ce sera très bien", détaille Patrick Gourvennec. "Nous capitaliserons sur notre parc de clients", renchérit Jean-Claude Debard. "Au début, nous serons sur 60 % de fidélisation, pour 40 % de conquête. Mais à terme, ces proportions s'inverseront", poursuit-il. Pourtant, après quelques petites semaines de commercialisation c'est bien une toute nouvelle clientèle qu'attire le véhicule. "C'est une surprise", consent-on chez le constructeur. "Mais le renouvellement est en train d'arriver". De quoi être résolument optimiste pour l'avenir immédiat du modèle. "Nous avons enregistré 550 commandes d'ix35 sur les trois premières semaines de commercialisation. Un beau succès qui nous a forcé à réévaluer nos objectifs. Nous avons, en effet,  négocié avec le constructeur pour obtenir davantage de véhicules. Nous sommes ainsi passés d'une prévision à 4 500 unités à un objectif de 6 500 exemplaires", précise Patrick Gourvennec.

Le ix35 en bref



• Date de lancement : février 2010
• Segment de marché : SUV Compact (82 195 en 2009 en France)
• Les principaux concurrents du Hyundai ix35 CRDi 136 Pack Confort (28 390 euros) :
Nissan Qashqai 2.0 dCi 150ch Tekna Fap (29 250 euros),
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 140 4X2 Blue Tech (27 580 euros),
Ford Kuga 136 TDCi 4X2 Titanium FAP (28 550 euros),
Renault Koleos 2.0 dCi 150 4X2 Carminat Fap (27 500 euros)
• Objectifs de ventes 2010 : 6 500
• Prix : 26 990 euros à 33 990 euros (Diesel)

Photo : Défi d'importance pour l'ix35 : faire oublier le Tucson, qui a représenté jusqu'à 20 % des ventes européennes du constructeur.
 
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page