Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La Concession de l’année… 2025 ?

“Rien, sinon les habitudes et les rigidités, ne justifie en effet la survie d’un contrat de concession tel qu’il est conçu et appliqué depuis des décennies”, assène Ernest Ferrari.

La Concession de l’année… 2025 ?

Un système de distribution figé, comme celui qui caractérise l’automobile, est-il encore viable dans un marché aussi chahuté et aussi peu rentable que celui que nous avons appris à connaître depuis trois ans ?
Extrait de l'article :

Autrement dit, faut-il continuer à vendre les automobiles comme il y a cinquante ans ? Pour le moment, on continue comme si de rien...

Taille de l'article : 665 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page