Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Diesel offre de nouvelles ambitions à Piaggio

En version châssis-cabine, le Porter doté du moteur Diesel affiche un prix de 11 390 euros (HT). Pour le modèle fourgon tôlé, il en coûtera 10 990 euros (HT).

Le Diesel offre de nouvelles ambitions à Piaggio

Toujours en quête de notoriété et en phase de construction de son réseau sur le sol français, la division utilitaires de Piaggio entend profiter de l’arrivée de la motorisation Diesel pour conquérir une nouvelle clientèle de professionnels.

En 2010, Piaggio a davantage investi en faveur de son activité utilitaires que deux roues. Signe que le business des VUL tend à prendre une place grandissante pour la marque italienne dans le monde. Après le lancement en 2008 de la version Maxxi de son Porter, Piaggio revient en ce début d’année avec une motorisation Diesel qui devrait lui permettre de renforcer sa position sur certains marchés. A commencer par la France, où la marge de progression reste encore forte. “Bien que le Porter soit destiné à un usage urbain, nous avons observé une forte demande des usagers français, mais également allemands ou espagnols, pour un moteur Diesel qui se distingue par une consommation et un coût d’entretien plus bas ainsi qu’une fiabilité et une puissance augmentées. Le Diesel pèse 82 % du parc utilitaires en Italie et 95 % en Europe. Cette motorisation représente un gros potentiel de croissance”, juge Federico Tarricone, qui a pris la direction des opérations pour le VUL en France en juillet dernier.

Une couverture géographique à étoffer

Pour répondre à cette ambition, la marque a nommé en janvier un responsable marketing et communication en la personne de Clément Dagnaux, qui vient ainsi rejoindre une équipe de 7 personnes dédiées aux VUL. Sa principale mission sera d’accompagner et de guider les distributeurs français, essentiellement des professionnels du VUL et de la carrosserie, à travers le déploiement d’une signalétique et d’espaces dédiés à la marque. “Nous sommes une marque comme les autres avec des standards à respecter et des petits investissements à consentir. Ce travail avec les concessionnaires est très important et porte également sur le développement des services après-vente. Notre souhait est d’étendre notre couverture sur les 15 principales villes de France qui représentent entre 60 et 70 % du marché”, affirme-t-il. Fin 2010, la marque s’appuyait sur 60 distributeurs et 100 contrats en France. En Italie, où Piaggio affiche une pénétration de 14 %, 150 distributeurs et 350 agents composent le marché. Au total, en Europe, le constructeur s’appuie sur 650 représentants pour la vente de VUL.

La cible artisans

Appuyer sur la communication via le marketing direct, la publicité, l’événementiel, sera également une étape indispensable pour la nouvelle direction afin de séduire une clientèle de professionnels et d’artisans. “Nous devons renforcer notre présence auprès des grands comptes comme l’UGAP ou La Poste et poursuivre nos partenariats avec les carrossiers”, envisage Federico Tarricone. A ce jour, 90 % des ventes de la marque sont réalisées auprès des collectivités et des organismes publics. Des premiers partenariats avec Gruau ou Jocquin ont déjà pris forme. En 2010, la marque a commercialisé 370 Porter en France, dont 120 en version électrique, et 150 Ape. “La version électrique suscite des intérêts grâce aux 5 000 euros de bonus de l’Ademe. La version Maxxi, qui n’a représenté que 30 unités l’an passé, ne répond pas trop aux attentes des collectivités qui n’ont pas besoin d’une si grande charge utile. Pour 2011, la version essence restera la plus commercialisée et nous espérons avoir entre 50 et 60 Porter Diesel en circulation cette année”, précise Federico Tarricone. Piaggio entend livrer 800 véhicules utilitaires en France cette année dont 250 Ape. 

--------------------
ZOOM - Deux nouveaux moteurs pour démarrer 2011

Conçu au sein de l’usine indienne de Baramati, le premier moteur Diesel, disponible sur le Porter et sa version Maxxi, est le fruit d’un partenariat initié entre Piaggio et la société d’ingénierie anglaise Ricardo. Ce nouveau moteur P120 est un turbodiesel bi-cylindres common rail, qui respecte les normes Euro 5. En plus d’afficher de meilleures performances en termes d’accélération, puis un couple supérieur de 40 % au moteur essence, le véhicule pourvu de la motorisation Diesel affiche une consommation de 5 l/100 km ainsi que des émissions de 125 g de CO2/km, relativement faibles pour un VUL.
Un nouveau moteur MultiTech essence 4 cylindres, disponible également en option essence/LPG et essence/méthane, fait également son apparition en ce début d’année. Répondant aux normes Euro 5, cette nouvelle motorisation offre des améliorations en termes de couple et de puissance, ainsi que des gains de consommations estimés à 30 %. Enfin, le Porter électrique 96 V offre une autonomie de 110 km en utilisation urbaine, une vitesse maximum de 57 km/h et nécessite un cycle de recharge de 8 heures.
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault va lancer un label VO ZE

A l'image de Nissan, Renault va déployer, durant le premier semestre 2017, un label VO dédié à ses modèles électriques. Zoé en tête.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page