Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Jeep voit plus grand

Jeep voit plus grand

Avec l’arrivée du Grand Cherokee Diesel, Jeep est naturellement plus ambitieuse. A l’image de son objectif 2014 qui est d’atteindre 125 000 ventes sur le continent européen.

Pour la première fois depuis le deuxième trimestre 2006, le groupe Chrysler a dégagé un bénéfice net de 116 millions de dollars sur les trois premiers mois 2011. “L’humeur qui règne chez Chrysler est la fierté” a commenté Sergio Marchionne, le patron du groupe. Si les travaux et les lancements ont été nombreux ces derniers mois, il est certain que le Grand Cherokee a apporté sa pierre à l’édifice. En effet, bien que sa carrière débute réellement aujourd’hui en Europe avec l’arrivée d’une mécanique Diesel, en Amérique du Nord, où il est vendu depuis 2010, il a représenté plus de 84 600 ventes ! Soit une hausse de 68 %. Et il est probable qu’en 2011, sa première année pleine, il dépasse les 100 000 unités. Des volumes en rien comparables avec ceux attendus en Europe, mais là encore, le Grand Cherokee aura un rôle important. En effet, si le Compass ou la Wrangler demeurent des produits à volume, le nouveau grand SUV américain va servir l’image de Jeep mais aussi soigner ses marges. Et comme pour témoigner de son importance, Mike Manley, le patron de Jeep et des opérations internationales du groupe Chrysler, avait fait le déplacement à Balocco, près de Milan, pour ce lancement. Balocco, l’un des centres d’essai du groupe Fiat, qui a, depuis cet automne, créé une zone spécialement dédiée à la marque Jeep afin de tester les capacités off-road de ses modèles.

En attendant une Jeep sur le segment B en 2013…

Pour Mike Manley, l’objectif est clair : vendre 125 000 Jeep en Europe en 2014. Même si les ventes sont en croissance de 36 % sur le premier trimestre, la route est encore longue. En effet, Jeep a vendu 15 000 unités en 2010 et vise 25 000 cette année. Ajoutons que la meilleure année de Jeep en Europe a totalisé 48 000 immatriculations. Qu’est-ce qui rend donc Mike Manley si optimiste ? Pour lui, à cette date, le marché des SUV aura encore gagné du terrain. En effet, sur un marché continental estimé à 16,2 millions, les SUV devraient représenter 1,2 million d’unités contre 800 000 aujourd’hui. Mais la croissance passera également par une gamme largement revue et corrigée. Ainsi, des Jeep des segments B et C seront les fers de lance de cette croissance. Pour Thierry Hubert, directeur des ventes Chrysler Europe, ces deux produits pourraient représenter 60 % des volumes. Il faudra toutefois patienter jusqu’en 2013 pour cela. En effet, en plus du segment C, le remplaçant des Compass et Patriot qui devrait être produit à Miriafiori en Italie, un SUV du segment B, apparaîtra pour la première fois dans la gamme Jeep et devrait, lui aussi, être logiquement produit en Europe. Un impératif pour atteindre la cible des 125 000 unités visée par Mike Manley. En attendant, la croissance passera par la gamme actuelle avec la Wrangler, le nouveau Compass et le Grand Cherokee.

...le Compass 4x2 va assurer la croissance

A partir du 1er juin, le réseau européen de Jeep comptera 430 distributeurs qui vont pouvoir tirer le meilleur parti des produits fraîchement renouvelés ou relookés. Avant de revenir sur le Grand Cherokee, la Wrangler revue en début d’année reste et restera un vecteur essentiel comme en témoigne l’exemple français. “Nous enregistrons aujourd’hui plus de 200 commandes de Wrangler par mois”, explique Stéphane Labous, le directeur de la marque, “c’est plus que l’ensemble de la gamme en 2010 !” Les ventes devraient également augmenter pour le Compass. En effet, après avoir reçu une nouvelle mécanique Diesel (2.2 CRD de 163 ch), le petit SUV Jeep s’offre un face-lift mais surtout, il sera disponible en 4x2 associé à une mécanique Diesel de 136 ch cette fois-ci. Une offre qui représente 40 % des ventes pour ce type de véhicule en Europe et même 80 % en France. On comprend donc mieux pourquoi Stéphane Labous est optimiste pour l’année en cours. Quant au Grand Cherokee : “Nous vendrons tout ce que nous pourrons avoir !” En effet, l’excellent accueil reçu jusqu’ici par le produit seulement disponible en V6 et V8 essence est de bon augure pour le nouveau V6 Diesel qui arrive dans les showrooms. Dans l’Hexagone, 400 à 500 unités devraient être mises à la route en 2011.

Une vraie montée en gamme du Grand Cherokee

Le Grand Cherokee, qui se targue d’être le premier véritable grand SUV du marché, puisque Jeep a lancé le Wagoneer en 1963, nous revient donc dans une livrée 2011 fort séduisante aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La démarche qualitative engagée par le groupe depuis de nombreux mois a trouvé son symbole car jusqu’ici les touches de “qualité” avaient été appliquées avec parcimonie, comme par exemple sur la planche de bord du Compass ou du Wrangler. L’usine de Jefferson North, dans le Michigan, a également été englobée dans ce vaste plan puisque les ouvriers des chaînes de montage ont reçu pas moins de 45 000 heures de formation, a insisté Steve Bartoli, en charge du plan produits Chrysler. Partis de la plate-forme du futur Mercedes ML, largement modifiée notamment dans sa partie arrière car les suspensions sont différentes, les ingénieurs ont offert au Grand Cherokee de nombreux atouts comme des capacités tout-terrain hors normes pour un tel véhicule. Toutefois, conscient qu’il verrait plus souvent des trottoirs que des gués, les aptitudes du Grand Cherokee sur la route sont également à la hauteur, bien aidées par le nouveau V6 Diesel, développé par VM Motori et Fiat Powertrain. Cubant à 2 987 cm3, il est disponible en 241 ou 190 chevaux pour une consommation moyenne de 8,3 l aux 100 km et des émissions de CO2 “limitées” à 218 g/km. Il est toutefois dommage de retrouver une ancienne boîte automatique à 5 rapports. Bien que ne pénalisant pas véritablement l’agrément de conduite, on peut penser qu’une boîte plus moderne donnerait encore plus d’efficience à l’ensemble. Cette saga Grand Cherokee, débutée en 1992 et synonyme de 4 millions de ventes dans plus de 100 pays, peut donc continuer.

-----------------
Le Grand Cherokee en bref

Date de lancement : 1er juin 2011 (CRD)
Segment de marché : SUV luxe. 12 000 unités en 2010.
Objectif 2011* : 500 unités
Principaux concurrents du Grand Cherokee V6 3.0 CRD 241 ch Limited 52 200 € :
Volkswagen Touareg 3.0 V6 TDi 204 ch Carat : 53 660 € ;
Range Rover Sport 3.0 TDV6 211 ch S Mark VI : 56 550 € ;
Mercedes ML 300 Cdi 204 ch Pack Sport : 56 800 €
Prix :
de 45 500 à 60 450 € - Diesel
de 56 250 à 65 700 € - Essence

* Estimation JA


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page