Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Grand Cherokee : Jeep déterre la hache de guerre

Grand Cherokee : Jeep déterre la hache de guerre

Le spécialiste américain du tout-terrain présente son nouveau Grand Cherokee comme le premier atout d'une offensive produit prévue jusqu'en 2007. Destiné à tenir le rôle du SUV au sein de cette future gamme, le Grand Cherokee profite de son cousinage germanique pour augmenter son niveau de prestations. Son...

...regard étonne. Ses deux phares ronds entremêlés hésitent entre les feux caractéristiques de la marque et les optiques de certaines cousines germaniques étoilées. Ce détail stylistique vient rappeler que le nouveau Grand Cherokee bénéficie du riche patrimoine génétique du groupe DaimlerChrysler. Cette ascendance lui permet d'hériter d'importants chromosomes dont le nouveau moteur turbodiesel 3 litres qui devrait intéresser plus particulièrement le marché français et représenter l'essentiel des ventes. Déjà commercialisé depuis un an aux Etats-Unis, ce baroudeur de luxe arrive en Europe pour répondre aux ambitions de conquête du constructeur germano-américain.

Un design dans la lignée des SUV actuels

Extérieurement, la silhouette du nouveau Grand Cherokee conserve un lien de parenté avec son prédécesseur. Le véhicule ainsi dessiné reste identifiable et ne devrait pas trop décontenancer la clientèle habituée au modèle ou à la marque. Cette nouvelle version s'allonge tout de même de 14 cm, gagne 2 cm en envergure et perd 6 cm en hauteur. Ce format lui confère une allure plus massive, mais assez dynamique, bien reflétée par le contraste entre des passages de roues proéminents et un pare-brise très incliné. La répartition entre les parties vitrées et la carrosserie passe à l'avantage de cette dernière pour élever la ligne de caisse. Lorsque Don Renkert, l'un des designers du tout-terrain, commente le dessin de son dernier bébé, il semble particulièrement satisfait des rétroviseurs qui ont "subi de nombreuses heures d'études en soufflerie afin d'abaisser le niveau sonore dans l'habitacle". Si la précédente version péchait dans ce domaine comme semble le dire à mots couverts le designer, ces nouveaux appendices proéminents génèrent en effet peu de bruit. Cependant, nul ne peut tout penser et quelques détails ont échappé aux ingénieurs américains sur un véhicule qui progresse pourtant nettement dans tous les domaines.

ZOOM

Le Grand Cherokee CRD made in Europe

Les versions Diesel du nouveau Grand Cherokee naissent depuis le début du mois de mars sur les chaînes de l'usine Magna Steyr de Graz, en Autriche. Grâce à un investissement de 23 millions d'euros, la chaîne de production a été modifiée et les 1 200 employés ont été formés à l'assemblage du véhicule. La ligne de montage ainsi obtenue a la capacité de recevoir d'autres modèles du groupe Chrysler sans perturber pour autant la construction des véhicules habituels. Ainsi, près de 90 % des Grand Cherokee commandés sur le marché français proviendront d'Europe. Seules les versions à moteurs V8 sortiront de l'usine américaine de Jefferson, près de Detroit.

Des sièges fermes sur un Grand Cherokee !

En s'installant dans l'habitacle, la fermeté des sièges devrait surprendre le conducteur habitué aux fauteuils souples de l'ancienne version. Certains verront dans une telle évolution l'influence d'une raideur germanique, mais cette spécificité s'est généralisée depuis plusieurs années à l'ensemble de la production automobile. Une fois assis sur ces nouveaux sièges, l'œil s'arrête sur le plastique du tableau de bord qui s'avère plus agréable au toucher qu'au regard. La position de conduite s'ajuste facilement malgré un volant réglable seulement en hauteur qui oblige à reculer le siège pour trouver la distance idéale au niveau des bras. Cette manipulation ne pénalise pas le confort, mais aurait pu être évitée avec l'adjonction d'un réglage en profondeur. A l'arrière, la banquette dispose d'une assise assez étroite qui ne permet pas aux jambes de reposer intégralement sur le siège. La position qui en découle pourrait se révéler gênante sur de longs trajets, mais les passagers profitent dans le même temps des sièges plus fermes et de l'espace gagné grâce aux dimensions accrues du véhicule. Ce volume supérieur profite également au coffre qui présente une capacité de 978 litres ou 1 909 litres avec la banquette arrière rabattue. La partie centrale du plancher devient réversible, avec une face lisse et une face plastifiée formant un bac peu profond. Cette astuce permet de déposer des affaires sales ou trempées sans risques pour la moquette du coffre. Peu de baroudeurs figureront parmi les acheteurs du Grand Cherokee, mais ce détail plaira sans doute aux nombreux adeptes du franchissement de trottoirs. L'immense majorité des clients qui optent pour la version Diesel devrait apprécier les qualités du nouveau six cylindres d'origine Mercedes.

Un nouveau moteur CRD qui tient la route

Pour offrir la meilleure réponse aux 90 % d'acheteurs qui passent commande d'un Grand Cherokee Diesel, Jeep a puisé dans la banque d'organes de Mercedes le récent 3 litres turbodiesel qui équipe le ML. Ce moteur délivre 218 chevaux et offre des accélérations et reprises convaincantes malgré les 2 169 kg de l'engin. Evidemment, le V8 4,7 litres (231 ch) et surtout le V8 HEMI 5,7 litres (326 ch) donnent un coup de fouet supplémentaire au tout-terrain, mais au prix de nombreux litres d'essence supplémentaires et d'un tarif plus élevé. Seuls les amateurs de cette motorisation devraient franchir le pas. Quel que soit le moteur choisi, le conducteur n'aura d'autre choix qu'une transmission automatique à cinq rapports. Les versions CRD héritent d'une boîte totalement nouvelle, alors que les V8 gardent l'ancienne transmission revue et corrigée. Sur la route, la descente de certains rapports engendre de légers à-coups sur la version 3 litres turbodiesel qui ne perturbent en rien la marche de l'auto. Le comportement général reste agréable et le confort de bon niveau. Le poids du véhicule ne transparaît qu'en entrée de virages, par une certaine inertie. A vitesse élevée, le Grand Cherokee peut se montrer perfectible en suspensions. Hors des rubans d'asphalte, les adeptes du franchissement apprécieront particulièrement la facilité de conduite du tout-terrain germano-américain. La transmission intégrale Quadra-Drive II associe la boîte de transfert permanente à trois différentiels à glissement limité (avant, central et arrière). Lorsque cette colonie de puces électroniques entre en action, tout devient simple et la voiture donne à son conducteur l'illusion de pouvoir s'aligner au départ d'un rallye-raid. Ce sentiment reste bien une illusion car le franchissement d'obstacles sérieux nécessite avant tout de l'expérience. Les aides à la conduite se chargent de répartir la motricité sur les roues les mieux accrochées au sol et anticipent un éventuel patinage lors des accélérations par une motricité maximale. Sur les chemins escarpés comme sur les autoroutes, le Grand Cherokee présente donc un meilleur comportement que son prédécesseur et des prestations crédibles face à une concurrence sévère, mais souvent plus chère.

Frédéric Marty

3 QUESTIONS À

Jacques Bousquet, directeur général de Chrysler/Jeep/Dodge en France

 "Le réseau Mercedes s'ouvre progressivement aux marques Chrysler, Jeep et Dodge"

Journal de l'Automobile. Quel avenir pour le réseau dans ce contexte de développement pour Chrysler, Jeep et Dodge ?
Jacques Bousquet. Nous disposons aujourd'hui d'environ 96 points de vente et ce chiffre ne devrait pas beaucoup varier car nous couvrons toutes les grandes villes françaises. Seules des cités moyennes comme Périgueux par exemple manquent encore à notre maillage. Parallèlement, les distributeurs Mercedes s'intéressent de plus en plus à Chrysler/Jeep/Dodge et certains ajoutent ces marques à leur panneau.

JA. Qu'est-ce qui motive ces changements parmi les membres du réseau de la firme à l'étoile ?
J.B. La qualité de produits comme la Chrysler 300C, ce nouveau Grand Cherokee et la perspective d'un développement de la marque Dodge motivent ces décisions. Il n'y a pas de secrets, quand on sort de bons véhicules à de bons tarifs, le réseau suit. Nos trois marques s'inscrivent dans un mouvement de conquête et Dodge va profiter du réseau Chrysler/Jeep pour pénétrer le marché français. Nos distributeurs consacreront une plus grande place à Dodge au sein de leurs concessions, mais la marque doit aider Chrysler/Jeep à atteindre 1 % du marché hors Etats-Unis.

JA. Quels sont vos objectifs de ventes pour le Grand Cherokee cette année ?
J.B. Nous disposerons de 1 600 véhicules en 2005 et de 2 500 en 2006. Le marché français bénéficiera des finitions Laredo et Limited avec un équipement complet en série et donc peu d'options. Cela facilitera le travail des commerciaux en concession et offrira une meilleure visibilité aux clients. Les gros efforts consentis pour abaisser les coûts de production nous permettent de proposer ce nouveau véhicule dès le mois de juin 8 à 10 % moins cher que la concurrence. Nous prévoyons une répartition des ventes tournant toujours autour des 90 % de motorisations Diesel et de 80 % de finitions Limited, ce qui est déjà le cas aujourd'hui.

 

Voir aussi :

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page