Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Consolider les positions avant la relance en 2013

Consolider les positions avant la relance en 2013

Après une année 2011 où les ventes ont reculé de 12,9 %, Suzuki table sur un exercice 2012 solide, à plus de 20 000 immatriculations, préparant ainsi le terrain à de nombreuses nouveautés attendues à partir de 2013.

Avec 19 233 immatriculations VP, Suzuki n’a pas connu une année 2011 facile. En effet, ce repli de 12,9 % s’explique de différentes manières. En plus d’avoir perdu certaines productions et vu d’autres retardées suite à la catastrophe japonaise, Suzuki France a également dû faire face à la guerre des prix. Une chose que Stéphane Magnin, le directeur commercial de la marque, a voulu déjouer en positionnant au plus juste ses véhicules afin d’éviter “les rabais à tout va”. Dans ce contexte, la Swift, qui demeure, et de loin, le best-seller de la marque, a représenté 10 306 unités, en baisse de 11 %. L’Alto, sans la prime à la casse, a vécu une année difficile avec - 45,7 %. Le Grand Vitara a réussi à terminer l’année avec une belle croissance, + 24,6 %, malgré des problèmes d’approvisionnement. En revanche, le Jimny, dont près de 2,5 mois de production ont été supprimés au Japon, affiche logiquement un recul de 44,7 %.

Début de l’offensive en 2013

Pour 2012, Stéphane Magnin se montre toutefois confiant et mise sur plus de 20 000 immatriculations sur un marché voisin de 2 millions d’unités. Le directeur commercial souhaite que cette année soit placée sous le signe de la consolidation, tant pour les PDM que pour le réseau, afin de pouvoir tirer le meilleur profit des nombreuses nouveautés attendues pour 2013 et 2014. Ainsi, 2012 restera l’année de la Swift, avec une gamme complète puisque la Diesel n’est arrivée qu’au printemps 2011 et que la Sport n’est disponible que depuis quelques jours. A partir de 2013, la gamme du constructeur nippon pourra compter sur le nouveau SX4, avant les nouvelles Alto et Splash à partir de 2014. Un beau programme, sans doute à même de propulser Suzuki à un niveau qui était le sien il n’y a pas si longtemps. En effet, en 2006, Suzuki tutoyait les 28 000 immatriculations en France.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Marc Bruschet, président du Groupement national des concessionnaires Opel (GNCO), revient sur les enjeux de la résiliation des contrats de distribution Opel. En ligne de mire, l’alignement du format

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page