Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Toyota Avensis - Au service des flottes

L’Avensis restylée se veut beaucoup plus dynamique et plus élégante que son aînée, sans créer de véritable rupture.

Toyota Avensis - Au service des flottes

L’Avensis restylée doit permettre à Toyota de gagner des parts de marché chez les professionnels. Son aînée y affichait une part de marché de 1 % en 2011, soit beaucoup moins que celle enregistrée chez les seuls particuliers (3 %).

Toyota compte gagner du terrain sur le marché des flottes en 2012. Et pour ce faire, le constructeur mise en partie sur la nouvelle mouture de l’Avensis : celle-ci doit lui permettre de retrouver des couleurs chez les professionnels dans le segment M2. La précédente affichait une part de marché globale sur ce segment de 1,7 % en 2011 avec, du côté des seuls particuliers, une part de 3 % et, du côté des professionnels, une part de 1 %. L’Avensis restylée devrait permettre au constructeur de rééquilibrer quelque peu ces pourcentages, son nouveau modèle se voulant plus raffiné que le précédent, mais aussi et surtout plus performant tant en termes de consommation de carburant que d’émissions de CO2. Pour preuve : dotée du turbo Diesel 2,0 l D-4D FAP de 124 ch, une motorisation qui participe aux ventes globales de l’Avensis à hauteur de 75 %, la berline affiche une consommation en cycle mixte de 4,5 l/100 km et des rejets de CO2 de 119 grammes/km (- 15 % par rapport à l’ancienne mouture). Ces données sont valables tant en version berline que break (SW).

L’Avensis restylée est Le reste des ventes sera assuré par un bloc essence 1,8 l Valvematic de 147 ch et deux blocs Diesel 2,2 l de 150 ch. Pour atteindre son but, la gamme Avensis compte sur une finition Business Line. Réservée bien sûr au marché des flottes et affichant des tarifs en versions berline et break de respectivement 28 200 euros et 29 200 euros TTC, cette finition se caractérise à la fois par la présence de jantes alliage de 16’’ au lieu de 17’’, la mise à disposition d’un radar arrière de stationnement et, enfin, la possibilité d’utiliser le système de navigation Toyota Touch & Go. Avec les finitions standard de premier niveau, à savoir Dynamic (berline) et Skyview (break SW), l’Avensis restylée est dotée de série de jantes alliage de 17” et du système audio à écran tactile Toyota Touch. La finition Style donne quant à elle accès au système de navigation Toyota Touch & Go et la finition Lounge à une solution encore plus riche dénommée Toyota Touch & Go Plus.

Une qualité perçue accrue

Leurs utilisateurs devraient quoi qu’il en soit constater que ces éléments évoluent dans un habitable plutôt confortable et doté de matériaux agréables au toucher. Et ils n’auront pas tort ! Les équipes de la marque ont fait en sorte d’améliorer la qualité perçue. Ses ingénieurs ont en outre travaillé à la diminution des vibrations ou bruits susceptibles d’être perçus durant le roulage. Pour cela, ils ont notamment revu la forme de l’isolant intérieur situé au niveau de la planche de bord et doté le conduit d’air frais d’un isolant phonique. Ajouter à tous ces éléments d’amélioration un design extérieur un peu plus raffiné que le précédent, grâce en partie à une calandre trapézoïdale et des phares à la fois plus effilés et plus expressifs, et il y a quelques chances pour que Toyota réussisse son pari en 2012.

Sur cet exercice, la marque souhaite écouler 2 750 unités de l’Avensis restylée et afficher une part de marché global de 2,4 % dans le segment M2 (1,7 % en 2011). Les motorisations Diesel sont appelées à participer à ces ventes à hauteur de 98 %. Toyota désire surtout que ces ventes s’effectuent auprès de flottes à 52 % et de particuliers à 48 %. Celles de son aînée se sont effectuées dernièrement auprès des flottes à 30 % et de particuliers à 70 %, soit l’inverse de ce qui a cours aujourd’hui sur le segment M2. Toyota devra donc de nouveau compter avec une concurrence plus que jamais d’actualité sur le segment M2…

------------
L' Avensis en bref

Date de lancement : disponible
Segment de marché : M2
Objectif de ventes 2012 : 2 750
Principales concurrentes de l’Avensis 2,0 l 124 D-4D FAP Dynamic (27 700 euros) :
Volkswagen Passat 2.0 TDI 140 FAP Confortline BM (30 040 euros) ;
Opel Insignia 2.0 CDTi 110 FAP Edition S & S 5 p (26 400 euros) ;
Ford Mondeo 2.0 TDCi140 FAP Trend 5 p (27 400 euros) ;
Hyundai i40 1.7 CRDi 115 Pack Sensation (25 950 euros) ;
Peugeot 508 1.6 HDI FAP Active (27 450 euros) ;
Citroën C5 1.6 e-HDi 110 FAP Confort BMP6 (28 150 euros) ;
Renault Laguna 2.0 dCi 130 FAP Black Edition eco2 (28 400 euros)
Prix :
de 26 450 à 28 950 € - Essence
de 27 770 à 37 700 € - Diesel

 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen retrouve des couleurs

Avec 1,169 million d'unités écoulées en octobre (+5,9%), les ventes de véhicules sont reparties à la hausse après un mois de septembre maussade. Le marché est avant tout tiré par les Latins. Les constructeurs

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page