Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Opteven vise les 80 millions de CA

Opteven vise les 80 millions de CA

L’ex-Rac France souhaite enregistrer une croissance de près de 10 % par rapport à 2011 via le lancement de nouvelles offres, le déploiement d’outils plus efficients et la conquête de nouveaux clients. Opteven intervient pour le compte de constructeurs, mais aussi de captives, de loueurs et de bancassureurs.

Opteven fera de nouveau preuve d’ambition en 2012. Plusieurs chantiers doivent voir le jour chez ce spécialiste de la garantie et de l’assistance routière, pour lui permettre d’atteindre le principal objectif qu’il s’est fixé sur 2012, à savoir afficher un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros (73 millions en 2011). L’ex-Rac France a notamment prévu d’adopter un nouveau logiciel d’assistance, de former tous ses collaborateurs aux bases de la mécanique et de réussir le lancement de quelques nouveautés produits, comme l’extension de garantie pour VO MyEcoGarantie (celle-ci inclut de l’assistance et plusieurs prestations synonymes de plus grand respect de l’environnement). “Nous allons aussi chercher à séduire de nouveaux apporteurs d’affaires et faire en sorte d’être en phase avec notre projet d’entreprise baptisé Opteven 2014”, indique Jean-Matthieu Biseau, P-dg d’Opteven. Ledit projet vise à la fois à être à la pointe des nouvelles technologies, à obtenir le label responsabilité sociétale des entreprises ISO 26000 et, enfin, à afficher un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’euros en 2014. “Nous disposons d’un potentiel de développement auprès de nos trois grandes catégories d’apporteurs d’affaires”, poursuit Jean-Matthieu Biseau. Ces catégories incluent des constructeurs ou leurs captives, des loueurs et des bancassureurs. Opteven compte notamment dans son portefeuille clients les sociétés ALD Automotive, LeasePlan, Aviva, GMAC Bank, GE Money Bank, Volkswagen Bank, Opel, Jaguar, Land Rover, Seat et Suzuki (Suzuki est pour le moment la seule marque pour laquelle Opteven intervient comme assisteur dans le cadre d’une garantie constructeur VN). “Notre activité est équitablement répartie entre nos trois grandes catégories de clientèle”, précise Albert Etienne, le directeur commercial et marketing d’Opteven.

“200 partenaires dépanneurs habilités à intervenir sur les VE”

Des évolutions majeures n’en ont pas moins eu lieu en 2011. Opteven a notamment vu le nombre de ses dossiers d’assistance routière croître de façon importante auprès des professionnels de la LLD. “Ils sont de plus en plus demandeurs de prestations spécifiques”, explique Albert Etienne. Opteven a, par exemple, été choisi comme l’assisteur des clients d’ALD Automotive dans le domaine des VE. “Nous disposons d’un réseau de 200 partenaires dépanneurs habilités à intervenir sur les VE”, poursuit le directeur commercial et marketing d’Opteven. A la fin de l’année dernière, le garantisseur-assisteur s’est en outre attaché à revaloriser ses conditions tarifaires auprès de ses partenaires dépanneurs, qu’ils soient habilités ou non à intervenir sur des VE. “Nous avons souhaité optimiser notre collaboration avec eux”, relève simplement Albert Etienne. Bref, autant d’évolutions et d’accords susceptibles de permettre à la société de réaliser 7 millions de recettes supplémentaires sur 2012. Opteven a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 73 millions d’euros et traité 110 000 dossiers. “Ils ont concerné à 90 % la seule assistance routière”, conclut Jean-Matthieu Biseau. Ce domaine d’activité a par ailleurs progressé de 12 % l’an dernier chez Opteven. La concurrence est prévenue !

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Citroën C5 Aircross se dévoile

Citroën a choisi le parc de Saint-Cloud, en région parisienne, pour la première présentation de son SUV du segment C en Europe. Avec le C5 Aircross, véritablement lancé en fin d'année, la marque

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
cc
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page