Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Label : Toyota en réflexion

Benoît Blanckaert, directeur des ventes à sociétés et VO.

Label : Toyota en réflexion

Le constructeur, qui a déployé l’an passé son programme occasion pour la couverture des véhicules hybrides, lancera dans quelques semaines le label Lexus Préférence. La direction VO planche également sur un projet destiné à couvrir les voitures Toyota de plus de dix ans.

“Lorsque j’ai participé à l’élaboration du label Skoda, en 2006, je m’étais inspiré du label Toyota Occasion qui est une référence parmi les marques importées, en raison de son ancienneté”, rappelle Benoît Blanckaert, qui a pris les rênes de l’activité occasion de la marque nippone en avril 2011 après avoir dirigé plusieurs années le département VO de Skoda France. Aussitôt nommé, le dirigeant a œuvré à la création du label Toyota Hybrid, qui a entamé son déploiement au printemps dernier. En 2011, 1 200 véhicules ont été commercialisés dans le cadre de ce programme. “Le label avait pour objectif de se démarquer, non seulement de la concurrence, mais également de notre propre label Toyota Occasion, et de rassurer le client qui souhaite acquérir, souvent pour la première fois, un véhicule hybride”, explique Benoît Blanckaert. A ce jour, 79 % des distributeurs adhèrent au programme. La direction VO s’est ensuite employée à “réduire la voilure” concernant les ventes aux loueurs courte durée, “afin d’assurer une meilleure maîtrise des coûts et des buybacks. Une option qui s’est révélée d’autant plus pertinente que nous avons perdu 6 000 Yaris en production pour la France à cause du drame du Japon”, souligne Benoît Blanckaert. Toyota a réalisé l’an passé 5,1 % de ses ventes de VN auprès des loueurs courte durée, soit un volume de 3 400 unités.

Un taux de rotation en hausse en 2011

Toyota France a recommercialisé au réseau 5 500 unités de moins de 12 mois en 2011. “Nous nous sommes efforcés de proposer un mix plus diversifié, optimal, répondant aux besoins des distributeurs sur leur marché local, précise la direction. Toutefois, l’année 2011 a été en demi-teinte pour l’activité occasion des distributeurs, qui ont manqué de VO sur la tranche de 3 à 7 ans. Nous avons assisté à une légère chute des ventes à particuliers et à une hausse du taux de rotation à 70 jours, contre 52 jours il y a quelques années.”

Hausse de 6 à 7 % des VO labellisés

Toyota mène actuellement une réflexion sur un projet de label couvrant des voitures de plus de 10 ans. Ce serait une première chez les constructeurs. “Nous avons chez Toyota une typologie de véhicules en occasion qui répond à la demande d’une clientèle, mais également de certains de nos distributeurs. Cela reste, certes, marginal, mais le projet mérite d’être étudié. Le label pourrait voir le jour au second semestre et sera accompagné d’une garantie plus légère, moteur/ boîte/ pont, de 12 mois minimum via notre partenaire Icare”, détaille Benoît Blanckaert. Le label Toyota Occasion couvre à ce jour les VO jusqu’à 7 ans et 200 000 km.

Face à des prévisions VN en hausse en 2012 en France, le constructeur attend une progression de 6 à 7 % de ses volumes de VO labellisés cette année. Un quatrième coach occasion sera déployé sur le terrain afin d’accompagner le réseau sur les reprises. Enfin, en réponse à une demande pressante des distributeurs, la marque travaillera également au “dépoussiérage” du label Lexus Préférence, jugé vieillissant depuis son lancement en 2007.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page