Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Swift Sport : Plaisir au quotidien

Avec l’arrivée de la version Sport, la gamme Swift va vivre sa première véritable année pleine de commercialisation.

Swift Sport : Plaisir au quotidien

Avec cette nouvelle génération de Swift Sport, Suzuki a réussi une belle synthèse. Cette Swift au caractère bien trempé n’en oublie pas pour autant le quotidien. Une bonne nouvelle pour Suzuki qui va pouvoir consolider ses positions en 2012.

Ca y est ! La gamme Swift est au complet. En effet, en quatorze mois, Suzuki a mis sur le marché les 3 et 5 portes essence, puis la version Diesel et, enfin, celle à 4 roues motrices. Aujourd’hui, place à la Swift Sport. La citadine nippone va donc vivre en 2012 sa véritable première année pleine. Et la nouvelle Swift Sport apportera son écot. Certes, il sera minime, mais cette version a aussi un rôle d’image. La première génération de la Swift Sport, lancée en 2007, a toutefois séduit plus de 23 000 clients en Europe, dont 2 600 en France. Soit environ 10 % du mix. Avec cette nouvelle génération, Suzuki peut espérer tout autant, voire plus, car elle est encore plus aboutie. Peut-être moins radicale que la précédente, la Swift Sport 2012 brille surtout par une polyvalence accrue. Elle reste capable de distiller un vrai plaisir de conduite, mais est également parfaitement utilisable au quotidien, car confortable et très bien équipée. Le tout en affichant un style qui souligne subtilement son caractère bien trempé.

Plus puissante, plus efficiente

Sous le capot se cache toujours un 1,6 l atmosphérique, mais qui développe ici 136 chevaux, soit 11 de plus que le bloc précédent, grâce notamment à une nouvelle tubulure d’admission. Quant au couple, en augmentation de 12 Nm, à 160 Nm, il sert surtout à apporter davantage d’agrément, que la conduite soit sportive ou calme. Le comportement reste pour sa part très sécurisant car il est véritablement efficace sans donner l’impression d’être assis sur une planche. Les trains roulants ont été revus, avec de nouveaux amortisseurs associés à des ressorts plus rigides (+ 15 % à l’avant, + 25 % à l’arrière) ou encore des bras avec un plus gros diamètre à l’arrière et des silentblocs plus ou moins rigides selon leur sens de fonctionnement. Au final, cette Swift Sport est très homogène, elle reste précise et permet même d’être encore un peu plus optimiste en courbe grâce à un empattement plus long de 5 cm. S’il n’y a aucun doute quant à la fibre sportive de la petite nippone, elle a également progressé en efficience avec des consommations et des émissions de CO2 bien meilleures. En effet, avec 6,4 litres aux 100 km (- 10 %) et 147 g de CO2 (en baisse de 18 g), elle est seulement pénalisée du malus de 200 euros.

En attendant 2013…

Une bonne nouvelle pour Suzuki qui souhaite consolider ses positions dans l’Hexagone avec 20 000 à 21 000 immatriculations après une année 2011 à 19 233 unités (- 12,8 %). Stéphane Magnin, le directeur commercial de la marque en France, veut, en effet, préparer le terrain à la nouvelle offensive produits qui s’étalera sur les années 2013 et 2014. Le bal sera ouvert par le nouveau SX4, qui pourrait s’inspirer du concept XA Alpha, présenté en début d’année au salon de New Delhi. Ce sera ensuite au tour des Alto et Splash cuvée 2014 de débarquer. Parions ensuite que le Jimny aura également une descendance, tant il reste incontournable. En France, le Jimny est d’ailleurs le seul modèle Suzuki à avoir progressé en janvier dernier, quand la marque reculait de 40,6 % et la Swift de 31,7 %. Mais l’année 2012 est encore longue. Dommage que le programme Kizashi ait été amputé à cause de la crise car, aujourd’hui, ce modèle ne peut jouer son véritable rôle en Europe. Cette berline tricorps, qui peut être livrée en 4 roues motrices, n’est en effet disponible qu’avec des mécaniques essence. Le Diesel était au programme, comme des versions hayon et break, ce qui aurait mieux collé aux aspirations des Européens en général et des Français en particuliers.

--------
La Swift Sport en bref

Date de lancement : Janvier 2012
Objectif * : 500 unités en 2012
Principales Concurrentes de la Swift Sport 1.6 VVT 136 ch : 16 990 €
Twingo RS 1.6 133 ch : 16 900 €
500 Abarth 1.4 Turbo 135 ch : 18 800 €
Mini Cooper 1.6 122 ch : 19 700 €
Prix : 16 990 €
 


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Seat prépare son réseau à l'arrivée de la marque Cupra

C'est à Barcelone que Seat a présenté Cupra, auparavant griffe sportive devenue marque à part entière, animée par un plan produits et une stratégie de réseau en construction. En France, 20 concessionnaires

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page