Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"Accroître notre production sur tout l’exercice"

César Lengelle, responsable offres crédit et monétique marché des particuliers à la direction des Banques Populaires* - Les Banques Populaires vont s’attacher à accroître leur production de crédits à particuliers en 2012. Et les financements de véhicules devraient y contribuer : ils entrent dans leur production de prêts personnels à 41 %.

Journal de l’Automobile. A quelles offres de financement ont accès vos clients s’ils souhaitent acquérir un nouveau véhicule ?
César Lengellé.
Nous leur proposons pour l’essentiel des offres de prêts personnels. Ces dernières sont mises en exergue trois fois par an à un niveau national, les décisions d’octroi de prêts étant prises directement en agences par les conseillers clientèle depuis 2011 (N.D.L.R. : les 17 Banques Populaires régionales totalisent environ 3 430 agences). Le temps de réponse aux demandes de prêts est donc très rapide. Les clients ont en outre accès à des offres dites “prêts projets”. Il s’agit d’offres de crédit qui, une fois octroyées, peuvent être débloquées à tout moment par les clients sur un simple de coup de fil. Ces offres sont généralement valables pendant six mois à compter de leur octroi par la banque.

JA. Le financement de véhicules participe-t-il à votre production ?
CL.
Pour le moins ! Les financements de véhicules participent très majoritairement à notre production en prêts personnels, loin devant les dossiers destinés à l’acquisition de biens d’équipement. Et cela est le cas tant en volume qu’en valeur (N.D.L.R. : le montant moyen des dossiers de financement destinés à l’achat de véhicules est légèrement inférieur à 10 000 euros au sein des Banques Populaires). Nous ne privilégions pas pour autant les offres à 0 %.

JA. Quels vont être vos principaux chantiers dans les prochains mois ?
CL.
Nous allons faire en sorte d’accroître notre production de crédit à particuliers sur tout l’exercice. Et nous sommes plutôt optimistes, indépendamment de la loi Lagarde qui permet de financer des crédits à la consommation jusqu’à 75 000 euros. En effet, nous devrions continuer à bénéficier de la décentralisation de l’octroi de crédits dans le réseau qui a été renforcée en 2011. En outre, nous avons déjà paramétré nos processus décisionnels en tenant compte des réformes prudentielles Bâle II et Bâle III. A noter enfin que l’offre dite “permis à un euro”, une offre lancée par le gouvernement il y a quelques années, est aussi un succès au sein des Banques Populaires. Bref, nous devrions enregistrer une hausse du taux d’équipement de nos clients sur 2012.

* Groupe BPCE
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Top 10 des pays producteurs de véhicules en 2017

En 2017, environ 80 millions de véhicules particuliers ont été produits dans le monde. La Chine est restée le premier producteur mondial, suivie de l'Europe où près de 21 % des VP ont été fabriqués.

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page