Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Speedy, retour de la communication musclée

Speedy, retour de la communication musclée

L’enseigne compte communiquer fortement sur 2012, pour promouvoir ses offres au fil des mois. La première campagne publicitaire a d’ailleurs commencé par un buzz judiciaire, le CNPA n’appréciant pas que le centre-auto chante dans son spot que les concessionnaires sont trop chers.

La vente de l’entité Speedy par Itochu au président en place, Jacques Le Foll, a suscité beaucoup de commentaires. Pour autant, René Prévost, directeur du développement, souligne que le repreneur “connaît bien l’entreprise, et qu’en redevenant un groupe indépendant, la prise de décision sera plus rapide. Première action, Speedy revient fortement en communication en 2012. Une bonne nouvelle pour les franchisés, car cela génère du trafic dans les centres.”

Premier spot, première plainte
Ainsi, sur janvier et février, les spots de l’enseigne ont envahi les ondes. Avec un message que le CNPA n’a pas apprécié. En effet, le message publicitaire de Speedy affirme : “Pour la révision de ma voiture, ça devient de plus en plus dur. Mon concessionnaire est trop cher et je ne sais plus comment faire. Chez Speedy, tu trouveras ton bonheur, la “révision constructeur”. C’est une révision vraiment moins chère, ce sont des pros, tu n’as pas à t’en faire.” Or, le CNPA avance que l’on ne peut mettre en cause la politique tarifaire globale d’une profession, et que l’on doit se référer à des comparaisons uniquement sur certaines familles de produits, les pneus ou les embrayages par exemple. Le syndicat a donc porté plainte. Pour autant, la campagne incriminée étant terminée depuis le 15 février, le tribunal de commerce de Paris a considéré qu’il ne pouvait “faire cesser un trouble” qui avait pris fin… Mais les plaignants font appel, et espèrent bien convaincre le juge de poursuivre Speedy sur le fond.

De nouvelles vagues de pub seront programmées au fil des mois, selon les actions promotionnelles. Aucune précision n’a été apportée quant aux tons du message qui seront utilisés. L’accent sera aussi fortement mis sur la formation. Côté développement, 2011 a été calme en raison de l’actualité financière du groupe, qui a nécessité une restructuration. Cette année, René Prévost compte relancer le recrutement, pour les centres classiques et également Speedy Glass, qui bénéficiera d’une nouvelle présentation, et Speedy Relais, toujours en partenariat avec les stations BP.

Stand Franchise Expo : F01-G02

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Pautric investit à Rennes

L'opérateur vient de consentir un investissement de 8 millions d'euros pour une nouvelle concession BMW/Mini dans la capitale bretonne.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page