Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Tecnolec Lavages pense à la pluie !

Tecnolec Lavages pense à la pluie !

En déclinant le concept Rain-X sur ses portiques à brosses, le distributeur donne la possibilité à ses clients-exploitants d’augmenter leur chiffre d’affaires. Avec le côté spectaculaire.

“A l’heure où l’implantation des portiques à brosses s’est généralisée sur les stations de lavage HP et où la qualité de la prestation est équivalente d’un matériel à l’autre, la seule solution pour se démarquer de la concurrence est de trouver des options originales et innovantes sur le plan marketing”. Directeur Commercial de Tecnolec Lavages qui distribue Autoequip, Luc Mezzalana résume la situation. Une situation qui vient d’amener la marque italienne à se pencher sur le cas… Rain-X. Employé en particulier sur les pare-brise voire même sur les visières de casques, ce produit, de par sa formule révolutionnaire, procure une action hydrofuge, empêchant la pluie de se fixer avec à la clé une augmentation sensible de la visibilité. Invisible, il peut également fournir une excellente brillance tout en protégeant la carrosserie des diverses saletés relatives aux conditions météorologiques, sans parler des déjections agressives telles les fientes d’oiseaux particulièrement acides. Des avantages que Tecnolec Lavages vient de mettre à profit, en proposant dans sa gamme un nouveau portique baptisé “Rain-X Wash”. Cette fois, le concept repose sur le développement d’un programme spécifique traitement anti-pluie, en fait le programme le plus haut de gamme au niveau de l’offre. D’où son positionnement prix relativement élevé, compris entre 10 et 25 euros en fonction de la concurrence locale. Maintenant, d’un point de vue technique, celui-ci repose sur des buses d’aspersion spécifiques positionnées latéralement et horizontalement sur le châssis du portique. De là, sur le même principe que la diffusion de cire de séchage, celles-ci aspergent l’ensemble du véhicule, de manière uniforme. Ici, on est très loin de l’application “au chiffon” comme d’ordinaire ! “Si nous proposons une sérigraphie dédiée avec un portique spécifique, cette option particulière peut s’installer sur plusieurs portiques de la gamme”, spécifie Luc Mezzalana. Ainsi l’option Rain-X peut se conjuguer avec la HP intégrale ou uniquement avec la HP latérale, etc., sans parler de sa déclinaison possible sur les pistes de lavage HP classiques. Une chose est certaine. Au niveau de l’exploitant, il s’agit d’un bon moyen d’augmenter son chiffre d’affaires, d’autant qu’un bidon de 20 litres de Rain-X permet d’effectuer 1 000 lavages “aux rouleaux”…

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
  • Francois Delgado
    Jeudi 15 Mars 2012, 19:36
    PEUT ON ADAPTER LE RAIN X SUR UN AUTRE SORTE DE PORTIQUE ( EN L'OCCURENCE LAVANCE) ?
Plus d'articles
Le groupe Pautric investit à Rennes

L'opérateur vient de consentir un investissement de 8 millions d'euros pour une nouvelle concession BMW/Mini dans la capitale bretonne.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page