Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
WashTec à l’heure du cinquantenaire !

L’ancêtre des portiques à brosses, développé en son temps par Wesumat.

WashTec à l’heure du cinquantenaire !

Une histoire à succès “made in Augsbourg”, voilà comment pourrait être qualifiée l’odyssée de WashTec dans le secteur du lavage, cinquante ans après le lancement du tout premier portique de lavage.

Gebhard Weigele et Johann Sulzberger. Deux noms qui n’évoquent peut-être pas grand-chose, pour qui n’est pas dans le secteur. Et pourtant. Ceux-ci ont pour eux d’être les fondateurs de Wesumat Autowaschanlagen GmbH, le premier fabricant au monde d’un “portique de lavage automobile automatique”. Il y a 50 ans, le 8 août 1962, les deux entrepreneurs d’Augsbourg faisaient breveter leur développement, créant ainsi un secteur de prestations de service qui génère, aujourd’hui, rien qu’en Allemagne un chiffre d’affaires annuel de plus de 1,3 milliard d’euros. Et l’histoire à succès de l’entreprise des deux pionniers du lavage automobile se poursuit jusqu’à aujourd’hui puisqu’en 2000, Wesumat fusionne avec le fabricant de portiques California Kleindienst pour donner naissance à la société WashTec AG. La société initiale de Weigele et Sulzberger constitue à l’heure actuelle une composante fondamentale de cette société leader mondial dans la fourniture de technologies de lavage…

Evidemment, le premier portique de lavage automatique au monde était quelque peu différent des portiques actuels. Il s’agissait d’un portique sur glissière, équipé de deux brosses, qui tournait autour du véhicule durant la prestation de lavage. Le stade d’évolution suivant ne s’est pas fait attendre : dès 1963, Kleindienst met au point son premier portique de lavage électrique à trois brosses dont le design de base dépeint déjà, en grandes lignes, l’architecture des portiques actuels.

Une accélération des développements, avec en particulier la brosse mousse

Parallèlement, deux autres formes de lavage automobile mécanique également actuelles sont commercialisées par ce même Kleindienst : la chaîne de lavage destinée à augmenter le rendement, et le premier portique de lavage automatique pour véhicules utilitaires.

Au cours des années suivantes, les portiques de lavage VL ont évolué essentiellement au niveau de leur équipement. Les portiques deviendront ainsi disponibles avec un système de séchage intégré, puis avec des innovations telles que le nettoyage des roues et du dessous de caisse, sans parler des premières options de protection de la peinture (cire, etc.). Dans ce registre figure également, au début du nouveau millénaire, l’évolution majeure SofTecs que développe WashTec. Ce matériau de brosse de lavage en polyéthylène mousse constitue un véritable bond qualitatif par rapport aux traditionnelles brosses en PE. Et puis, en 2010, les successeurs de Weigele et Sulzberger présentent ShineTecs, le premier produit de lavage avec “effet rénovateur”, à même de traiter la peinture du véhicule durant le lavage en permettant ainsi d’obtenir des résultats de brillance jamais obtenus jusqu’alors. Bref, pour célébrer ces 50 années de portiques de lavage auto, WashTec aura une actualité chargée au cours de cette année 2012 avec au programme le lancement de nombreux développements et autres évolutions. Bien évidemment, WashTec France jouera la même carte et dans ce registre, la société de St Jean-de-Braye vient de lancer le SoftCare Pro Classic édition limitée “50e anniversaire”. “Lancée dans le cadre d’une promotion sur le premier semestre, cette machine qui inclut la HP et des designs de portes exclusifs, est disponible à un niveau de prix se situant à partir de 55 000 euros HT, indique Bertrand Jugie, le directeur général de WashTec France. En fait, nous révélerons, mois après mois, des innovations apportant de la valeur ajoutée au monde du lavage, jusqu’au point d’orgue que sera Automechanika en septembre”. A suivre, donc.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page