Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"Les pays de l’Est ont manifesté un intérêt pour notre événement"

Laurent Noël, directeur du salon SITL - Année paire, année de Villepinte. Le salon du Transport et de la Logistique reprend ses quartiers dans la banlieue Nord parisienne pour son édition européenne du SITL. Un rendez-vous qui connaît un certain retentissement à l’Est.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. Qu’avez-vous de nouveau à apporter à ceux qui sont venus au SITL 2011 ?
Laurent Noël.
Il y a beaucoup de choses nouvelles cette année. Nous nous installons à Villepinte une année sur deux pour notre édition européenne. Celle-ci est plus internationale, avec beaucoup de pavillons étrangers. La Russie sera le pays le mieux représenté car une trentaine d’entreprises ont choisi de venir exposer. L’Italie aura une dizaine de représentants. Quelques-uns viennent de Turquie et, pour la première fois, il y aura un exposant bulgare et un biélorusse. On peut dire que, d’une manière générale, les pays de l’Est ont manifesté un intérêt pour notre événement. Ils sont, en effet, à la recherche de clients et de partenaires français.

JA. Quels seront les temps forts de cette édition ?
LN.
Les temps forts seront à vivre durant les conférences plénières et thématiques. Nous en avons une centaine, réparties par cycles et traitant tous les corps de métiers du transport et de la logistique. L’automobile sera notamment à l’honneur dans deux d’entre elles, “Transport et logistiques : comment sécuriser vos actifs ?” et “Illustration d’un service transeuropéen de transport de marchandises”, respectivement programmées les 27 et 29 mars.

JA. Quelles sont les données chiffrées qui vous encouragent à poursuivre ce salon ?
LN.
Alors que le contexte de marché tend à la morosité, nous sommes en croissance de 10 %. Le nombre d’exposants augmente, passant environ de 700 à 800. Les 40 000 m2 de l’aire totale devraient largement être exploités au prix moyen de 300 euros/m2, en hausse de 1 à 1,5 % selon les secteurs d’activités. Nous allons tenir notre cap car la logistique est certes un métier qui connaît un ralentissement, mais il demeure indispensable.

JA. Comment devrait se composer le visitorat ?
LN.
Nous attendons 45 000 visiteurs à SITL Europe, dont 18 % d’internationaux. Par métier, on table notamment sur 45 % de prestataires et 45 % de chargeurs. Sur le plan qualitatif, les décisionnaires représentent quant à eux 58 % des entrées, ce qui est plutôt satisfaisant, mais nous prospectons sur le terrain, seuls ou en partenariat avec les fédérations, afin d’accroître encore cette part.

JA. Quelles évolutions envisagez-vous ?
LN.
Nous ferons des annonces d’évolutions majeures pour l’édition 2013, sur le salon ou juste après. Mais nous avons entamé une campagne de duplication à l’international. En février dernier, s’est tenu le premier SITL en Inde, où quelque 2 500 visiteurs sont venus à la rencontre d’une centaine d’exposants. Du 2 au 5 mai prochain, nous allons organiser la première édition du SITL Maroc, où nous espérons mettre en relation 4 000 visiteurs et une centaine de participants, venus du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. S’en suivra, du 2 au 5 octobre, la tenue d’un SITL au Brésil, adossé à un salon de la Manutention déjà existant. Reed Expositions nourrit encore de nombreux projets en cours de négociation et SITL devrait s’implanter dans d’autres pays en 2013.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Audi Bauer Paris inaugure son nouveau Terminal à Roissy

Le groupe Audi Bauer Paris vient d'ouvrir le 44e Terminal Audi en France, et inaugure par la même occasion une nouvelle zone d'activité automobile près de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page