Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le pari Peugeot Citroën

Philippe Almouzni, directeur de la division automobile de Sage.

Le pari Peugeot Citroën

La piste Renault ayant été un échec, l’éditeur concentre ses équipes sur les deux autres français avec qui il a entamé depuis longtemps un partenariat solide.

“Nous allons nous retirer du réseau primaire de Renault en France.” C’est officiel, Philippe Almouzni et Sage se résignent à ne plus dépenser d’énergie sur le marché de la marque au losange. “Nous n’avions que quatre des cent plus grands groupes, ce qui n’est évidemment pas satisfaisant, explique le directeur de la division automobile. La conjoncture n’est pas propice à l’investissement et ni le groupement des concessionnaires ni le constructeur n’ont soutenu notre effort, nous ne pouvons donc poursuivre dans cette voie.”. Il est vrai que, pour satisfaire aux exigences de Renault, Sage devrait consacrer “200 jours de développement par an”, ce qui ne peut être pérennisé avec un parc de quatre clients, fussent-ils de gros consommateurs.

Sage va donc se contenter “des opportunités à l’étranger”, sinon se recentrer clairement sur les réseaux Peugeot et Citroën, qui “sont en phase de renouvellement”. La conquête se fera donc sur une cible bien définie : ADP, qui entretient une base de concessions opérant sous Tigre et Talisman. Depuis le début de l’année, six signatures de renom ont été apposées sur des contrats avec Sage, rapporte le directeur, qui cite pêle-mêle les groupes Kroely, Paillard, Dallois ou encore JMJ. “De 13 %, nous voulons passer à terme à 40 % des concessions Citroën et Peugeot”, détaille Philippe Almouzni.

Finalisation des interfaces BMW

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’éditeur a le vent en poupe chez les marques du groupe PSA. Début 2013, il aura équipé le centre de logistique PR de Lyon, soit le sixième des dix que compte le constructeur en France. “Les autres sont à suivre au rythme de deux par an”, annonce le directeur. Il laisse par ailleurs entendre que sa solution de gestion serait prochainement recommandée aux investisseurs privés qui possèdent des magasins de pièces de grande envergure. Ford reste un dossier important, recadre néanmoins Philippe Almouzni. Avec près de 50 %, il est repassé leader dans le réseau, devant Datafirst. Une performance qu’il égale dans le réseau privé de Mercedes. D’ici quelques semaines, Sage accouchera des nouvelles interfaces pour BMW. SA3 est actuellement en cours de pilotage chez Axxia à Bourges.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Seat prépare son réseau à l'arrivée de la marque Cupra

C'est à Barcelone que Seat a présenté Cupra, auparavant griffe sportive devenue marque à part entière, animée par un plan produits et une stratégie de réseau en construction. En France, 20 concessionnaires

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page