Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Après Citroën, c’est au tour d’Opel de dégraisser

Après Citroën, c’est au tour d’Opel de dégraisser

Alors que la marque française prévoit de réduire son réseau de distributeurs de près de 20% en Espagne, la marque au blitz annonce à son tour la fermeture de 20 points de vente. Objectif : retrouver la rentabilité.
Extrait de l'article :

Après le réseau Citroën (lire newsletter d’hier), c’est au tour de celui d’Opel de devoir revoir ses...

Taille de l'article : 179 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page