Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mais aussi...

Mais aussi...

Sur le salon de Détroit...

Mercedes

Une belle année 2012 pour Mercedes. En effet, le constructeur allemand a établi un record de ventes avec 1 423 835 véhicules écoulés, dont 1 320 097 Mercedes-Benz (+ 4,7 %). Une belle année également aux Etats-Unis avec une progression de 11,8 %, à 274 134 VP vendus, mais ce chiffre n’est toutefois pas suffisant pour doubler la marque BMW qui demeure leader du Premium avec 7 000 unités de plus. Toutefois, Mercedes compte bien inverser les rôles en 2013 grâce à une riche actualité, avec notamment la Classe E face-liftée, dévoilée ici à Détroit, la nouvelle Classe S, mais aussi le CLA qui a également été montré durant la première journée presse du salon.

BMW-Mini

Avec 1 845 186 véhicules immatriculés en 2012 (+ 10,6 %), le groupe BMW reste le leader incontesté du Premium. Ses trois marques ont même établi de nouveaux records sur le dernier exercice. Rolls Royce affiche ainsi son meilleur résultat en cent huit ans d’existence ! Aux Etats-Unis, la marque BMW domine une nouvelle fois avec des ventes de BMW en croissance de 13,5 %, à 281 460 unités, portées par la Série 3, mais aussi par les X5 et X3 pour lesquels les US restent le premier marché. Le X1, qui vient juste de débarquer outre-Atlantique, a enregistré plus de 9 000 ventes. Mini fait également un carton avec 66 123 immatriculations, les Etats-Unis devenant même le premier marché pour la marque britannique. En 2013 ? Ian Robertson, membre du directoire responsable des ventes et du marketing, n’imagine pas autre chose que la croissance et un nouveau record.

Ford-Lincoln

Cette année, Ford présentait le concept Atlas qui préfigure ce que sera bientôt le F150, le pick-up le plus vendu des Etats-Unis. De la même manière, le concept Lincoln MKC, développé sur la base du Ford Kuga, renseignait sur la volonté de Ford de relancer sa marque de luxe. Sur le marché américain, en 2012, le constructeur à l’ovale bleu a affiché une croissance de 4,7 %, à 2 243 009 unités. Mais il veut faire mieux en 2013, comme en témoignent les investissements annoncés dans le Michigan.

Toyota-Lexus

De nouveau à la première place mondiale avec plus de 9,75 millions de véhicules vendus en 2012, Toyota a bien rebondi après une année 2011 très compliquée. Il aurait même pu dépasser la barre des 10 millions d’unités sans la crise diplomatique entre le Japon et la Chine. Rien qu’aux Etats-Unis, le Nippon a gagné 26,6 % en 2012, à 2 082 504 unités. Ce n’est pas encore son niveau d’avant la crise, mais l’année 2013 s’annonce bien. En effet, en plus de la nouvelle Lexus IS, Toyota a dévoilé à Détroit la nouvelle Avallon, ainsi que le concept Furia qui annonce la future Corolla. Sans oublier le RAV4, dévoilé il y a quelques mois au salon de Los Angeles.

Jeep

Pour fêter son record de ventes en 2012 – plus de 700 000 unités –, Jeep présentait son nouveau Grand Cherokee face-lifté pour relancer les ventes. Des ventes qui ont augmenté de 100 % ces trois dernières années. Pour 2014, le constructeur américain vise 800 000 unités en 2014 avant de voir encore plus grand avec l’arrivée de SUV plus compacts. Quant au groupe Chrysler dans son ensemble, l’année 2012 a été bonne avec une croissance de 20,6 % sur le sol américain représentant 1 651 787 unités. A noter : la performance de Fiat aux US qui a progressé de 121,4 %. Les immatriculations sont passées de 19 769 à 43 772 unités. Un chiffre qui devrait encore croître cette année avec l’arrivée de la 500L sur le marché américain.

Honda-Acura

Après une année 2011 difficile, notamment à cause de la catastrophe naturelle au Japon, Honda retrouve le chemin de la croissance sur le marché américain. En effet, avec plus de 24 %, la marque nippone a totalisé 1 422 785 immatriculations en 2012. Et pour soutenir cet élan, le constructeur a notamment présenté le concept Urban SUV appelé à devenir le petit frère du CR-V, mais aussi l’Accord dans sa version hybride plug-in qui sera commercialisée cet été aux US. Sur le stand voisin d’Acura, la marque de luxe de Honda, la future NSX est réapparue, toujours sous forme de concept, mais un peu plus aboutie. Acura présentait également la future 3e génération du SUV MDX.

GM

L’incontestable star de GM, voire même du salon, était la 7e génération de la Corvette. Pour l’occasion, GM avait sorti du musée toutes les générations de la mythique sportive américaine. Pour en prendre le volant en Europe, il faudra attendre le troisième trimestre. L’Américain présentait également les nouvelles versions de ses pick-up Chevrolet Silverado et GMC Sierra ou encore la Cadillac ELR, une Volt de luxe. Commercialement, pour le numéro 2 mondial, à 9,2 millions d’unités vendues, l’année 2012 a été bonne avec toutefois une performance toute relative aux Etats-Unis avec une croissance de seulement 3,7 % alors que le marché a gagné 13,5 %. 2 595 717 ventes, tout de même.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page