Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry, directeur région EMEA Lamborghini.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. En votre qualité de directeur EMEA, quelle analyse faites-vous de la région que vous dirigez ?
SEBASTIEN HENRY.
Nous évoluons sur une région aux profils variés. L’Europe est pour ainsi dire mature, même quand on commercialise des Lamborghini. Derrière l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse, qui sont nos principaux débouchés, la Russie croît de manière très rapide. En ce qui concerne le Moyen-Orient, nous avons une réputation assez forte depuis la Countach. En 2012, alors que nos ventes mondiales augmentaient de 30 %, à 2 083 unités, la région a connu une croissance de 80 %, à 149 exemplaires, portée par l’Aventador et par la Gallardo qui progresse encore de 35 %.

JA. Comment vous organisez-vous dans la zone ?
SH.
Nous avons peu recours aux services d’importateurs et privilégions la distribution en direct. Au Moyen-Orient, Lamborghini a trois personnes en poste pour assurer la gestion commerciale et l’après-vente auprès de treize concessionnaires, dont un à Doha. Une équipe qui devrait s’étoffer.

JA. Sous quel signe se place l’année 2013 ?
SH.
Contrairement à ce que l’on pense, la compétition n’est pas plus rude qu’ailleurs. L’essor des marques passe par le relationnel, car c’est un univers très protocolaire. Sur le plan commercial, nous allons pousser l’Aventador Roadster qui a un énorme potentiel. Néanmoins, l’Europe reste la priorité car il nous importe d’équilibrer notre poids par rapport à l’Amérique et à l’Asie-Pacifique.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Un record pour Kia en Europe

La marque coréenne vient de boucler le meilleur premier trimestre de son histoire en Europe avec 131 434 immatriculations enregistrées (+5,2 %). Pas de record en France, mais une belle croissance : +16,5

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page