Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry, directeur région EMEA Lamborghini.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. En votre qualité de directeur EMEA, quelle analyse faites-vous de la région que vous dirigez ?
SEBASTIEN HENRY.
Nous évoluons sur une région aux profils variés. L’Europe est pour ainsi dire mature, même quand on commercialise des Lamborghini. Derrière l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse, qui sont nos principaux débouchés, la Russie croît de manière très rapide. En ce qui concerne le Moyen-Orient, nous avons une réputation assez forte depuis la Countach. En 2012, alors que nos ventes mondiales augmentaient de 30 %, à 2 083 unités, la région a connu une croissance de 80 %, à 149 exemplaires, portée par l’Aventador et par la Gallardo qui progresse encore de 35 %.

JA. Comment vous organisez-vous dans la zone ?
SH.
Nous avons peu recours aux services d’importateurs et privilégions la distribution en direct. Au Moyen-Orient, Lamborghini a trois personnes en poste pour assurer la gestion commerciale et l’après-vente auprès de treize concessionnaires, dont un à Doha. Une équipe qui devrait s’étoffer.

JA. Sous quel signe se place l’année 2013 ?
SH.
Contrairement à ce que l’on pense, la compétition n’est pas plus rude qu’ailleurs. L’essor des marques passe par le relationnel, car c’est un univers très protocolaire. Sur le plan commercial, nous allons pousser l’Aventador Roadster qui a un énorme potentiel. Néanmoins, l’Europe reste la priorité car il nous importe d’équilibrer notre poids par rapport à l’Amérique et à l’Asie-Pacifique.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page