Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Leon : Nouvelle règle de trois

Leon : Nouvelle règle de trois

Pour la première fois depuis son apparition en 1999, la Leon est enfin disponible en trois portes. Cette version SC, qui va plus loin que le simple fait de perdre deux portes, complète une gamme appelée à devenir le deuxième pilier de Seat.

La Leon est enfin proposée en version 3 portes. Une première depuis l’apparition du modèle en 1999. La Leon s’offrira de plus une autre première en fin d’année, avec l’arrivée de la version ST. De quoi entretenir la croissance que la marque espagnole affiche en cette année 2013. En effet, Seat enregistre de belles performances en Europe avec une hausse de 37,5 % en avril dernier, ce qui lui permet de progresser de 9,3 % depuis janvier. A l’échelle internationale, à fin avril, les modèles espagnols gagnent 11,5 %, avec plus de 117 000 unités déjà écoulées.

En France, bien que les immatriculations soient encore en retrait (- 14,4 % depuis janvier), Alexandre Lacombe, le directeur de la marque, affirme que la courbe est en train de s’inverser. Et la nouvelle Leon, arrivée en janvier dernier dans les showrooms, est au centre de cette reconquête. Une dynamique que la Leon SC entend accentuer. Ce nouveau modèle pourrait représenter 20 % du mix, estime Seat France, soit environ 2 000 unités sur notre sol puisque l’objectif annoncé est d’atteindre 10 000 unités avec la famille Leon. La SC participera donc au rééquilibrage des ventes voulu par l’état-major français. En effet, Seat souhaite créer un “deuxième pilier” avec cette génération de Leon afin de réduire la part de l’Ibiza à environ 50 % des ventes, la citadine représentant toujours 66 % des ventes de la marque en France sur le dernier exercice.

Un empattement plus court

A l’image de la Leon 5 portes (voir JA n° 1174), cette variante ne manque pas d’atouts et saura attirer une nouvelle clientèle tout en fidélisant l’actuelle. En effet, Seat, dont la clientèle est la plus jeune de l’univers automobile (39 ans contre 52 ans en moyenne), lui propose de continuer dans cette veine sportive et technophile sans toutefois oublier les impératifs du segment des compactes, comme l’habitabilité et l’espace. Produite dans l’usine de Martorell, dont c’était d’ailleurs le 20e anniversaire en février dernier, la SC reprend naturellement la base technique de la Leon, comme la plate-forme MQB et les mécaniques, mais aussi le même intérieur. Cependant, le travail des ingénieurs et des designers de Seat n’a pas seulement consisté à enlever 2 portes. En effet, l’empattement a été réduit de 35 mm, la hauteur du pavillon a perdu 13 mm et se termine par un hayon à l’inclinaison plus forte de 19 degrés. Naturellement, ce gabarit légèrement plus compact sert le style “Arrow” développé sur les derniers modèles, mais a également permis de réduire la masse de 20 kg pour encore plus de dynamisme. Les réglages des suspensions ont également été revus, notamment sur les FR, plus basses de 15 mm, qui disposent également en série du Drive Profile, qui permet d’agir, selon trois modes, sur la direction, la réponse de l’accélérateur ou les lois de passages de la boîte DSG lorsqu’elle en est équipée.

En attendant la Leon ST, présentée à Francfort et dans les concessions françaises en janvier 2014, ou la Leon Cupra annoncée pour Genève 2014, Seat poursuit donc son offensive produits avec cette SC. La marque espagnole va ainsi couvrir 72 % du marché hexagonal, et ce n’est pas fini. En effet, durant l’exercice 2012, la marque a encore investi 652 millions en R&D, soit 100 millions de plus qu’en 2011, ce qui laisse penser que dans les deux à trois années à venir, la gamme va encore s’élargir.

-------------
Leon SC en bref

Date de lancement
Juin
Segment de marché
Berlines compactes 3 portes
Objectif 2013*
2 000 SC sur les 10 000 unités de Leon en France
Principales concurrentes
de la Leon SC 1.6 TDi 105 S&S Reference : 20 800 €

• Kia Pro’Ceed 1.6 CRDi 128 ch Dynamic : 23 640 €
• Opel Astra GTC 1.7 CTDi 110 ch Edition : 24 000 €
• Renault Megane Coupé 1.5 dCi 90 ch Zen : 24 700 €
Prix
Essence
de 14 860 à 26 585 €
Diesel
de 17 300 à 27 190 €

*Estimation JA

Copyright photo : UnitedPictures


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page