Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Škoda Octavia Combi : Ambition légitime

Škoda Octavia Combi : Ambition légitime

Trois mois après la berline, Škoda lance l’Octavia Combi et renouvelle ainsi une gamme primordiale pour poursuivre sa marche en avant. Fidèle à la philosophie maison, vantant un certain classicisme, cette troisième génération marque toutefois une nouvelle étape.

L’Octavia jalonne l’histoire de Škoda. Il faut dire que la première berline à porter ce nom est sortie des chaînes en 1959. La première version break arrive quasiment dans la foulée, en 1961. Mais il faut attendre le rachat de Škoda par le groupe Volkswagen, en 1991, pour voir l’Octavia prendre un nouvel envol. Ce sera chose faite en 1997. Depuis, le succès ne se dément pas avec près de 3,7 millions d’Octavia qui ont pris la route, soit un volume moyen de 400 000 unités produites par an. Ainsi, en 2012, malgré le fait que ce soit la dernière année de la deuxième génération lancée en 2004 et faceliftée en 2008, l’octavia a encore représenté 44 % des ventes mondiales de Škoda. En chiffres, cela représente 409 600 Octavia (+ 5,8 %) sur un total 939 200 (+ 6,8 %). Et Škoda n’envisage pas autre chose que le succès avec cette troisième génération. En effet, le constructeur se montre encore plus ambitieux et vise 500 000 unités par an, le seuil pour entrer dans le Top 10 des véhicules les plus vendus au monde. L’Octavia, avec la Rapid (voir JA n° 1172), dont on attend d’ailleurs une nouvelle carrosserie pour bientôt, est l’une des pierres angulaires du plan de croissance devant conduire la marque à des ventes annuelles de 1,5 million d’unités à l’horizon 2018.

Plus de 50 % des ventes en Combi

L’Octavia est donc primordiale pour le constructeur tchèque, mais cette “dépendance” est moins vraie pour la France. Bien que ce modèle demeure stratégique, 79 800 Octavia ont été vendues dans l’Hexagone depuis 1996, et représente tout de même le deuxième volume de la filiale derrière la Fabia, il évolue aujourd’hui sur un marché de plus en plus restreint et très concurrentiel. Si l’on regarde les seize dernières années, la moyenne des ventes annuelles de la gamme Octavia est de 4 990 unités, avec un pic en 2006 à près de 7 400 unités. Cette génération devrait approcher cette moyenne durant l’exercice 2013, mais elle donnera sa pleine mesure en 2014, car le Combi, lancé le 15 juin, représente plus de 50 % des ventes.

Encore plus d’espace

Développée sur des bases techniques du groupe Volkswagen depuis 1997, l’Octavia peut se targuer aujourd’hui d’être au même niveau que ses cousines. En effet, comme l’A3, la Golf et la Leon, cette nouvelle Octavia repose sur la nouvelle plate-forme MQB du groupe de Wolfsburg. Et on connaît déjà les bienfaits de cette dernière, comme notamment le gain de poids, l’augmentation de la dotation technologique ou la flexibilité dans la conception, etc. Le tout en réduisant les coûts. Ainsi, bien qu’étant plus longue de 9 cm, plus large de 4,5 cm, cette Octavia peut être jusqu’à 100 kg plus légère que la précédente. Mais le changement le plus important sur la structure est celui de l’empattement, qui a gagné 10,8 cm au service des passagers arrière et de l’espace de chargement, qui peut varier entre 610 et 1 740 litres pour le Combi. Quant à l’offre de mécaniques, elle est complète avec des blocs essence et Diesel allant de 85 à 180 ch, mais les TDi devraient dominer le mix comme ils l’ont fait par le passé avec 96 % des ventes. Du coté des transmissions, la boîte manuelle reste le premier choix dans 81 % des cas. Le couple TDi 105 ch et boîte manuelle, affichant seulement une consommation moyenne de 3,3 litres, soit 87 g de CO2/km, devrait s’adjuger le plus gros des ventes.

-----------
En bref : L’Octavia Combi

Date de lancement
15 mars : berline
15 juin : Combi
Segment de marché
Berlines et Breaks compacts M1
Objectif 2013*
5 000 unités en France, à part égale entre berline et Combi
Principales concurrentes de l’Octavia Combi 1.6 TDi 105 ch Ambition : 24 690 €
• Kia Ceed SW 1.6 CRDi 128 ch Active : 23 650 €
• Hyundai i30 SW 1.6 CRDi 110 ch Pack Sensation : 24 400 €
• Ford Focus SW 1.6 TDCi 105 ch Titanium Econetic : 25 300 €
• Renault Megane Estate 1.5 dCi 110 Energy Zen : 25 650 €
Prix : Combi
Essence
de 18 950 à 30 000 €
Diesel
de 22 050 à 30 550 €
*Estimation JA
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page