Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford Transit : Nouveau départ pour le Connect

Le Transit Connect sera également commercialisé en Amérique du Nord et en Asie.

Ford Transit : Nouveau départ pour le Connect

La deuxième génération du Transit Connect marque un véritable tournant par rapport au précédent modèle et vient, avec ambition, repositionner Ford sur le segment des fourgonnettes.

Après le Transit Custom au deuxième semestre 2012, Ford entame le lancement de son Transit Connect, deuxième étape de son plan de renouvellement de sa gamme de véhicules utilitaires. Un plan déjà récompensé puisque le Connect a succédé au Custom dans le palmarès du trophée du “Van of the Year”. Le constructeur américain pourrait, d’ailleurs, réaliser le triplé avec le lancement en 2014 du Transit 2-tonnes et du nouveau petit utilitaire Courier. Au-delà de ce succès d’estime, le petit utilitaire de Ford avait surtout besoin d’un coup de jeune. Lancée en 2002 et restylée en 2008, la première génération du véhicule commençait sérieusement à s’essouffler. Sur un segment de marché qui reste largement dominé par les constructeurs français (85 % des ventes), les marques importées se partagent d’autant plus les miettes, avec l’arrivée l’an passé du Mercedes Citan et du Dacia Dokker. A fin septembre, en France, le Transit Connect pointait en avant-dernière position, avec un volume de 812 immatriculations. Autant dire qu’à ce niveau-là, le constructeur repart presque de zéro. Ford souligne d’ailleurs que les équipes sont parties d’une feuille blanche pour développer cette nouvelle mouture fabriquée sur la plate-forme C (Focus, C-Max, Kuga) de l’usine de Valence. “L’ergonomie était datée, la présentation robuste et pratique, mais peu conviviale. Les éléments de confort de la gamme VP n’étaient pas proposés, ni en série ni en option”, admet la marque américaine.

Le Connect se rapproche des références du segment

Le véhicule, qui adopte le design de la nouvelle gamme utilitaire de Ford, hérite des fonctions technologiques issues du VP, telles que l’aide à la conduite, la caméra de recul intégrée au rétroviseur, le système de commande vocale Sync, le système MyKey… La nouvelle mouture se distingue également par de nouvelles solutions de rangements et d’aménagements. La fourgonnette adopte désormais un siège passager 1,5 rabattable pour se transformer en tablette, une solution astucieuse déjà déclinée sur le segment dans le nouveau Kangoo. Disponible en deux longueurs, L1 (4 418 mm) et L2 (4 818 mm), le véhicule peut atteindre une longueur de chargement de 3 400 mm sur la version longue. Le nouveau Connect offre un volume de chargement de 3 m3 pour la version L1 et 3,7 m3 pour la L2, avec une capacité de chargement qui peut atteindre 1 000 kg. Le petit Transit existe en trois versions, Ambiente, Trend et Limited, et deux types de carrosseries, fourgon et cabine approfondie. La version Trend, qui devrait représenter 80 % des ventes, affiche 1 200 euros de plus que celle de base, et offre de série le “double” siège passager avant, une trappe de chargement pour objets longs et la climatisation. Le Transit Connect est animé par le 3-cylindres essence EcoBoost 1.0 de 100 ch et le 1.6 litre EcoBoost de 150 ch, ce dernier étant couplé à une boîte automatique à 6 rapports, ainsi que par deux motorisations Diesel Duratorq 1.6 litre TDCi, décliné en versions 75 ch, 95 ch et 115 ch, et 1.6 TDCi en version EcoNetic (Stop&Start, système de gestion de la batterie…).

Conquérir la cinquième place sur le segment en France

Le véhicule qui est sorti de l’usine de Valence le 28 octobre, pour une arrivée en concession prévue mi-novembre, entamera son lancement commercial début 2014. L’année prochaine, Ford vise un volume de 5 300 immatriculations avec sa fourgonnette en France, soit une part de 4,2 %, dont 75 % dans la version utilitaire, et 25 % en version Tourneo (VP). Avec un tel volume, le constructeur viendrait batailler avec le Fiat Doblo, qui pèse 5 % d’un segment qui représente en France un volume annuel de 125 000 unités, et se placerait en cinquième position. “Nous sommes, à quelques dizaines d’euros près, positionnés comme le Berlingo. En revanche, en termes de rapport prix/équipement, nous sommes 2 % moins chers”, souligne Philippe Flon, directeur Ford Entreprise. La marque s’est fixée pour cible les artisans et commerçants, et ambitionne de regagner des parts auprès des loueurs courte durée, marché sur lequel elle affiche une pénétration de 3 % en utilitaires. En Europe, le modèle représente un volume annuel de 100 000 unités, avec pour principaux marchés l’Angleterre, la France, l’Allemagne, l’Espagne et la Turquie.

-------------
EN BREF - Transit Connect

Date de lancement

Janvier/février 2014
Segment de marché
Fourgonnette
Objectif 2014
5 300
Principaux concurrents du Transit Connect 1.6 TDCi 95 L1 Trend à 18 150 €
• Citroën Berlingo HDi 90 Club : 17 850 €
• Fiat Doblo Cargo Mjt 90 Pack Pro : 16 950 €
• Volkswagen Caddy TDi 102 Cool Find : 19 150 €
Prix
Essence : de 15 350 à 19 750 €
Diesel : de 16 150 à 19 750 €
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page