Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un Renault Trafic à la sauce normande

Il faut débourser 700 euros pour basculer du niveau Générique à Confort, et ajouter 1 100 euros entre le niveau Confort et Grand Confort.

Un Renault Trafic à la sauce normande

Renault introduira à la rentrée son nouveau Trafic, douze ans après le lancement de la deuxième génération. Le fourgon se démarque surtout par son volume de chargement en hausse et son habitacle plus moderne.

Lancé en 1980 pour succéder à l’Estafette, le Renault Trafic s’est vendu à plus de 1,6 million d’unités dans le monde grâce à deux générations. Douze ans après le lancement du Trafic 2, la marque au losange introduira à la rentrée prochaine la troisième génération de son fourgon, désormais fabriqué dans l’usine de Sandouville, au côté des versions hautes du Vivaro. En douze ans, le marché et le segment ont fortement évolué et la concurrence s’est sérieusement renforcée. Pour Renault, l’enjeu était double : coller aux mutations du secteur et aux attentes des professionnels tout en conservant les ingrédients qui ont assuré le succès passé. En 2013, le Trafic affichait toujours une part de segment de 36 % en France, avec 18 592 unités. Sur le premier trimestre 2014, période de transition oblige, le modèle a vu sa part fondre à 34,7 %, mais reste néanmoins très largement dominateur sur ce segment.

Volume utile et de ­chargement en hausse

Sur le plan stylistique, le fourgon adopte logiquement la nouvelle identité de la marque Renault, introduite l’an passé lors du renouvellement du Kangoo. Mais les principaux changements sont à chercher dans la zone de chargement et le poste de conduite. L’allongement des porte-à-faux, respectivement de 10 cm à l’avant et 11 cm à l’arrière, contribue à l’augmentation du volume disponible, qui s’étend désormais de 5,2 à 8,6 m3. Plus long de 21 cm au total par rapport à Trafic 2, le nouveau Trafic affiche un volume utile de 200 litres de plus sur H1 et 300 litres de plus sur H2. Cette nouvelle version se distingue plus encore du précédent modèle, mais également de la concurrence grâce à deux petites trappes qui permettent de transporter des matériaux pouvant mesurer jusqu’à 3,75 m (L1) et 4,15 m (L2). La première trappe, située au bas de la cloison, permet de gagner 41 cm de longueur de chargement et la deuxième, sous le siège passager, augmente encore la longueur de 80 cm.

Le miroir “Wide view”, une première

L’espace en cabine a été largement repensé dans la perspective de proposer un “bureau mobile” pour les professionnels. Ainsi, l’habitable reprend quelques solutions déjà développées sur le Master, tels que la tablette écritoire A4 amovible, l’espace d’accueil pour l’ordinateur portable ou encore les supports pour téléphones et tablettes numériques. L’espace de conduite propose désormais 14 rangements pour un volume utile de 90 litres, dont un espace de 54 litres qui apparaît en relevant l’assise de la banquette passager. Le Trafic intègre également, pour la première fois, le miroir “Wide view”. Cet astucieux équipement, intégré dans le pare-soleil du passager, permet au conducteur de ne plus avoir d’angle mort à droite.

20 000 ventes en 2015 : un objectif légitime

L’offre du Trafic s’articule autour de trois niveaux d’équipements : Générique, Confort et Grand Confort. Ce dernier, qui intègre la plupart des nouvelles solutions, devrait représenter 80 % des ventes. Ce nouveau Trafic est équipé de nouveaux moteurs Diesel déclinés en quatre puissances : dCi 90, dCi 115, Energy dCi 120 Twin Turbo et Energy dCi 140 Twin Turbo. La motorisation dCi 115 ch devrait peser 65 % des transactions, suivie du moteur 90 ch (15 %) et des blocs 120 ch et 140 ch, qui se partageront le reste des ventes.

Sur l’exercice 2014, la marque au losange table sur un volume de ventes globalement identique à 2013, entre 18 500 et 19 000 unités, et peut légitimement envisager d’atteindre la barre des 20 000 unités en 2015. En France, la cible des artisans représente environ 60 % des ventes de Trafic, contre 40 % pour les flottes.

----------
Le Trafic en bref

Date de lancement
Septembre 2014
Segment de marché
Fourgon
Objectif*
19 000 en 2014
20 000 en année pleine
Principaux concurrents du Trafic L1H1 dCi 115 ch Grand Confort : 25 100 €
• Ford Transit Custom L1H1TDCi125 Limited : 27 110 €
• Citroën Jumpy L1H1 HDi125 Confort : 24 750 €
• Peugeot Expert L1H1 HDI125 Pack CD Clim + : 25 750 €
Prix fourgon L1H1 HT : de 22 000 à 27 450 €

*Estimation JA


 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page