Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
CO2 : quels constructeurs sont les plus vertueux en France ?

CO2 : quels constructeurs sont les plus vertueux en France ?

Comme chaque année, l’Ademe, Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie, a étudié les émissions et consommations des véhicules vendus en France. Sur un marché au grammage moyen en hausse pour la première fois depuis 7 ans, Toyota est resté le constructeur le plus vertueux.

 

Comme chaque année, l’Ademe s’est livré à un minutieux travail, celui du répertoriage des émissions et consommations des véhicules neufs vendus en France, soit 8 282 modèles. Un travail qui permet à l’Agende de l’environnement de dresser le palmarès des constructeurs les plus vertueux, c’est-à-dire ceux dont le grammage moyen de CO2 des véhicules vendus a été le plus faible. Première constatation : pour la première fois sur le marché français, les émissions moyennes des véhicules vendus ont augmenté pour passer de 110 g à 2016 à 111 g en 2017, soit le niveau de 2015. Cette tendance peut s’expliquer par un double phénomène, l’augmentation des ventes de modèles essence et des SUV, plus gloutons en carburant.

 

Source : Ademe

 

Un certain nombre de constructeurs ont ainsi pu constater un grammage de CO2 moyen en hausse sur 2017. Toyota n‘en fait pas partie : pour la sixième année consécutive, le groupe japonais peut se targuer de présenter le grammage le plus faible. Ses modèles vendus en France ont affiché des rejets moyens de 98 g, soit un recul de 2,66 g par rapport à 2016. Pour rappel, il y a sept ans, ce grammage moyen atteignait 127 g. En France, la motorisation hybride-électrique a représenté plus de 60 % des ventes de la marques Toyota et près de 100 % pour Lexus.

 

Performances mitigées pour les Français

 

PSA et Renault sont montés ensemble sur la deuxième marche du podium, malgré une performance négative pour PSA et une stagnation pour Renaut. Les deux groupes ont affiché des émissions moyennes de 107 g de CO2, soit une hausse de 4,51 g pour PSA et une moyenne étale pour Renault. En 2010, PSA et Renault affichaient déjà le même niveau moyen de rejet de 128 g.

 

Nissan et Ford ont complété ce Top 5 avec un grammage moyen respectif de 114 et 117 g en 2017. Depuis 2014, Nissan ne parvient pas à enrayer la très faible hausse de cette moyenne, qui s’établissait en 2016 à 112,91 g, tandis que Ford a perdu un gramme par rapport à 2016.

 

Source : Ademe

 

Dans le bas du tableau réalisé par l’Ademe, General Motor avec Cadillac et Corvette, et une moyenne désormais logiquement très élevée de 271 g de CO2. Dans les généralistes, Fiat fait figure de mauvais élève avec un grammage de 122 g, soit un niveau relativement stable depuis 2013.

 

Top des modèles Diesel les plus vertueux (CO2)

Top des modèles essence les plus vertueux (CO2)

Top des modèles hybrides non rechargeables les plus vertueux (CO2)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Un record pour Kia en Europe

La marque coréenne vient de boucler le meilleur premier trimestre de son histoire en Europe avec 131 434 immatriculations enregistrées (+5,2 %). Pas de record en France, mais une belle croissance : +16,5

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page