Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La conduite autonome envahit le dictionnaire français

La conduite autonome envahit le dictionnaire français

Huit nouveaux termes relatifs à l’automobile vont faire leur entrée dans le dictionnaire, dont une grande partie liée aux véhicules autonomes. L’occasion de traduire en langue de Molière certains termes jusqu’ici largement utilisés en anglais.

 

Les évolutions du secteur automobile se traduisent parfois de façon inattendue… jusque dans le dictionnaire français. C’est ainsi que huit nouveaux termes, issus du collège de terminologie de l’automobile, ont été publiés au Journal officiel, dont une grande partie liée aux véhicules autonomes. Parmi eux, le terme "conduite autonome", tout simplement, défini comme "mode de conduite automatique d’un véhicule qui ne requiert pas l’intervention de ses utilisateurs ; par extension, système qui permet ce mode de conduite". D’autres termes plus précis et en référence aux ADAS font leur entrée dans le dictionnaire comme "conduite autonome en embouteillage", "contrôle de vigilance", "caméra-témoin de circulation" ou encore "taxi sans chauffeur".

 

Le véhicule connecté n’a pas été en reste avec l’arrivée dans le dictionnaire du terme "géonavigateur participatif", désignant un "système de géonavigation qui exploite en temps réel les informations reçues automatiquement des véhicules connectés à ce système ou fournies par le conducteur." Autre ajout, la "duplication d’écran". Dans le registre vocabulaire plus technique, le terme "gestion du moteur thermique du moteur" fait également son apparition.

 

Des équivalents aux termes anglais

 

L’occasion avec ces entrées de proposer officiellement des équivalents français à des termes souvent employés en anglais. A titre d’exemple, officiellement, "screen mirrorring" ou "mirroring" serait, donc dit en français "duplication d’écran", tout comme on apprend également que l'"Attention Assist" en réalité nom de marque déposé, se dit de manière générique dans la langue de Molière "oculométrie".

 

Sans oublier le terme "assurance à la conduite" qui fait référence aux formules Pay as you drive, mais en bon français, avec la définition d’un "contrat d’assurance d’un véhicule dont la prime est calculée en fonction du comportement au volant des conducteurs et du mode d’utilisation du véhicule".

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Un record pour Kia en Europe

La marque coréenne vient de boucler le meilleur premier trimestre de son histoire en Europe avec 131 434 immatriculations enregistrées (+5,2 %). Pas de record en France, mais une belle croissance : +16,5

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page