Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ça bouge chez Citroën, Nissan, Kia et Jaguar Land Rover

Ça bouge chez Citroën, Nissan, Kia et Jaguar Land Rover

Quelques mouvements ont été signalés par les directions des développements réseaux de ces marques. Retour sur les principaux d'entre eux.

 

Comme annoncé dans nos colonnes il y a quelques semaines, Citroën nous confirme la reprise des affaires parisiennes du groupe Vincent par le groupe Gueudet. Ce dernier reprend en effet les sites du Perreux, Champigny, Créteil (94) et Neuilly-Plaisance (93) à Rodolphe Vincent.

 

"Les contraintes immobilières et le coût du foncier en Ile-de-France nous ont décidés à prendre cette décision. Nous souhaitons à l’avenir développer nos activités en cohérence avec nos implantations du centre de la France", nous avait alors déclaré Rodolphe Vincent pour expliquer cette cession. Le groupe Vincent se recentre donc sur plaque du centre de la France (03, 18, 45, 58) avec les Citroën et DS, Toyota et Peugeot avec lesquelles il a écoulé 6 568 VN en 2017.

 

Dans le réseau Nissan, les reprises des sites Avignon, Carpentras, Orange (84) et Salon-de-Provence (13) du groupe Molina/IDM par le groupe Maurin sont également confirmées. Fin 2017, le groupe Maurin s'impose comme le principal distributeur de la marque japonaise avec 4 600 VN commercialisés.

 

Au sein du réseau Jaguar Land Rover, la cession du site JLR du groupe Duffort à Tours (37) au groupe Etoile du Maine est là également confirmée. Le groupe Etoile du Maine (lire entretien dans le JA 1265 à paraître le 13 juillet prochain) a par ailleurs rebaptisé le site Eagles Automobiles.

 

Enfin, Michel Burchierallo rénove le site Ets Balbi dans les nouvelles normes Red Cube Kia à Avignon (84).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault conforte sa croissance à l’international

Si, au premier semestre 2018, le groupe français a performé sur son marché national et plus globalement en Europe, les plus fortes croissances ont été observées à l’étranger. Renault a notamment

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page