Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA : un nouveau label carrosserie en 2019

Chez PSA, la carrosserie représente 35 % de l’activité de ses ateliers.

PSA : un nouveau label carrosserie en 2019

L'offre destinée à booster l'activité carrosserie au sein des ateliers PSA prévoit un accompagnement sur les processus de travail, l’outillage et la formation. Le constructeur entend ainsi rattraper son retard.

 

Le groupe PSA annonce déjà sa première bonne résolution pour 2019 : son propre label dédié à la carrosserie avec un cahier des charges spécifique. Chez PSA, la carrosserie représente 35 % de l’activité des ateliers. Un chiffre plutôt stable, mais que le constructeur entend accroître au regard des opportunités que présente le marché de la réparation-collision. 

 

En cours de finalisation, ce nouveau label a été développé pour accompagner les réparateurs qui souhaiteront y adhérer dans l’amélioration des processus de travail, dans la gestion de l'atelier, dans l'utilisation de leurs outillages, etc. Un volet sera aussi consacré à la formation, notamment sur les nouvelles technologies Adas. En revanche, PSA ne souhaite pas se montrer directif et laissera le choix aux ateliers des réseaux Peugeot, Citroën, DS et Opel de le déployer.

 

"Nous allons mettre en place un label en 2019 pour avoir une offre claire, packagée et transparente. Nous espérons qu’un maximum de réparateurs agréés carrossiers adhéreront afin que notre maillage territorial soit complet car nous avons un potentiel de 4 700 ateliers. L’adhésion se fera sur la base du volontariat. Un cahier des charges sera à respecter pour la digitalisation, la communication, l’organisation de la vie de l’atelier ou encore l’équipement de garage", annonce Jacques-Edouard Daubresse, directeur des pièces et services pour la France chez PSA.

 

Velléités de conquête de parts de marché

 

Ce label carrosserie représente un grand pas pour le constructeur, qui adopte ainsi une toute nouvelle stratégie dans un secteur longtemps négligé, au bénéfice des carrossiers indépendants. Et de ce point de vue, PSA affiche désormais les mêmes velléités de conquête que certains constructeurs concurrents qui ont déjà pris les devants.

 

A l'instar du groupe Volkswagen qui a créé dès 2015 deux labels pour la carrosserie et le vitrage. Le premier prévoit ainsi un accompagnement sur la formation et l’outillage de leurs partenaires. Quant au second, il permet de développer le remplacement des pare-brise dans les ateliers mécaniques en parallèle d’une prestation d’entretien ou de réparation classique. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page