Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford sur le marché des trottinettes électriques

Ford sur le marché des trottinettes électriques

L'électromobilité prend une nouvelle forme chez Ford. Le constructeur vient de faire l'acquisition de Spin, une start-up américaine positionnée sur le marché de la trottinette électrique.

 

Ford ne veut pas laisser Lime et Bird prendre trop d'avance. Le constructeur américain vient pour ce faire d'investir en reprenant les activités de Spin, autre start-up américaine spécialisée dans les trottinettes électriques. Une opération dont le montant n'a pas été révélé. L'acquisition de Spin s'inscrit dans la stratégie de nouvelles mobilités de Ford, qui souhaite proposer aux utilisateurs un ensemble de solutions de déplacement accessibles à tous, en zone urbaine.

 

Originaire de San Francisco, Spin propose à ses utilisateurs de géolocaliser et de louer des trottinettes dans treize villes et campus universitaires aux Etats-Unis. Cet investissement est rattaché à Ford X, une division de Ford Mobility LLC, fondée en début d'année par le groupe et qui a pour mission d'aller chercher les nouveaux relais de croissance par des activités tierces. Et ce n'est pas la première fois que Ford montre de l'intérêt pour les micro-mobilités. Souvenez-vous, en 2016, au CES de Las Vegas, sous le label Go Drive, le constructeur de Dearborn exposait un vélo pliable à loger dans le coffre de la voiture.

 

Spin aurait un intérêt à traverser l'Atlantique. Sur le seul marché français, l'un des plus dynamiques d'Europe, le volume de consommation des engins de micro-mobilité a fait un bond spectaculaire en 2017 et pourrait encore croître de 30 % en 2018. L'an passé, il s'est vendu 101 819 trottinettes électriques, ce qui a généré un chiffre d'affaires de près de 62 millions d'euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page