Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
DS Automobiles s’initie à la vente en ligne avec le DS3 Crossback

Les commandes du DS3 Crossback La Première sont ouvertes sur le site web de DS.

DS Automobiles s’initie à la vente en ligne avec le DS3 Crossback

Le 10 janvier 2019, DS Automobile a ouvert les commandes d’une édition limitée du nouveau DS3 Crossback, baptisée La Première. Particularité, les clients peuvent configurer et réserver leur véhicule sur Internet.

 

DS Automobiles a donné le top départ de la commercialisation du DS3 Crossback. Le SUV urbain, révélé lors du dernier Mondial de Paris, est disponible en édition limitée DS3 Crossback La Première. La particularité de ce lancement est qu’il passe par un canal inhabituel pour la marque : le web. Depuis le jeudi 10 janvier 2019, les clients ont la possibilité de configurer et de réserver le véhicule sur le site de la marque.

 

Le réseau physique n’est pas exclu pour autant du processus puisque la commande est suivie par un conseiller commercial. Chaque configuration peut également être visualisée dans les points de vente DS Store grâce au DS Virtual Vision. Ce système de réalité virtuelle permet de voir le véhicule commandé à l’échelle 1, tant à l’extérieur que dans l’habitacle.

 

En LOA exclusivement

 

" Nous proposons un nouveau service de commande 100 % en ligne afin que le client puisse créer et choisir la livraison de sa nouvelle DS depuis son propre canapé. Toute cette mécanique est imaginée avec notre réseau qui gère la réception de DS3 Crossback La Première comme pour n’importe quel autre client. Et les portes des DS Store restent ouvertes pour vivre l’expérience habituelle de notre marque avec l’accueil et les services offerts à nos clients », explique Sébastien Vandelle, le directeur du développement DS France.

 

L’édition limitée DS3 Crossback La Première proposée en ligne est disponible en deux motorisations essence, PureTech 130 et PureTech 155, exclusivement en LOA à partir de 574 euros par mois sur trois ans. DS Automobiles précise enfin que les véhicules peuvent être livrés sur le lieu de son choix grâce à l’option DS Delivery.

 

Lire également Citroën, DS, Peugeot et Opel : une année 2018 solide pour le commerce en France

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault réalise plus de la moitié de ses ventes hors d'Europe

En 2018, le groupe Renault a affiché des résultats contrastés selon les marques et les régions, mais a toutefois conforté ses positions en dehors de l'Europe où il réalise désormais plus de la moitié

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page