Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Pièces de carrosserie captives : vers une libéralisation dès 2020

Pièces de carrosserie captives : vers une libéralisation dès 2020

Un amendement déposé par le gouvernement à l’occasion de l’examen de la loi d’orientation des mobilités (LOM) préconise une libéralisation progressive des pièces de carrosserie visibles dès le 1er janvier 2020.
Extrait de l'article :

 

En mars dernier, le Premier ministre Edouard Philippe, en pleine tempête jaune, annonçait vouloir libéraliser le...

Taille de l'article : 474 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page