Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan rapatrie le siège d’Infiniti au Japon

Nissan rapatrie le siège d’Infiniti au Japon

Basé à Hong Kong depuis 2012, le siège mondial d’Infiniti déménagera à Yokohama, au Japon, mi-2020. Cette relocalisation intervient dans un contexte relativement morose pour la marque premium de Nissan.

 

Nissan veut remettre Infiniti sur les bons rails. La marque premium traverse actuellement une zone de turbulences, à l’instar de sa maison-mère. Retrait d’Europe de l’Ouest début 2020, déclin des ventes sur le marché américain (-14,1 % depuis janvier) et valse des présidents sont les principaux faits illustrant les difficultés du moment. La réaction ne s’est pas fait attendre.

 

Nissan a annoncé la mise en place d’un plan stratégique dont la mesure phare est le rapatriement au Japon du siège mondial d’Infiniti basé à Hong Kong depuis 2012. "La relocalisation intégrera davantage Infiniti aux fonctions mondiales de conception, de recherche et développement et de fabrication basées au Japon", justifie Nissan. Le déménagement au siège du groupe à Yokohama est prévu pour mi-2020.

 

Le plan prévoit également une électrification à grande échelle du catalogue de la marque, l’arrêt des offres diesel, le recentrage sur la gamme de SUV en Amérique du Nord et le lancement de cinq nouveaux véhicules en Chine au cours des cinq prochaines années. Il est par ailleurs précisé qu’Infiniti continuera à opérer de manière indépendante en développant son identité de marque tout en partageant l’architecture de ses modèles, les technologies et les fonctions de back-office avec Nissan.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page