Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 

Cela faisait longtemps que le groupe Verbaere n’avait pas fait parler de lui, depuis octobre 2017 précisément, date à laquelle il avait annoncé l'ouverture de son village automobile à Valenciennes (59). Mené par Jean-Charles Verbaere, le groupe officialise aujourd’hui la reprise, à compter du 20 mai 2019, de la société Reims Champagne Auto (RCA) distribuant à Reims et Châlons en Champagne, dans la Marne (51), les marques Seat et Skoda.

 

Cette opération permet à l’opérateur de poser ses jalons sur un nouveau département, la Marne, plutôt éloigné de son fief, le Nord (59), sur lequel il représente, via ses 12 sites principaux, les marques Peugeot, Seat, Skoda, Suzuki, Honda, Kia, Hyundai, Mazda, Lotus, Caterham, Cadillac, Corvette, Camaro et Mitsubishi.

 

Entrée dans le Top 5 des distributeurs Seat

 

Cette reprise est également l’occasion pour le groupe de conforter son engagement auprès de deux des marques du groupe Volkswagen, Seat et Skoda. RCA, a été à l’origine l’an passé de la vente de 180 Skoda et 260 Seat ainsi que de 150 véhicules d’occasion. Le groupe Verbaere espère ainsi atteindre les 1100 VN Seat en année pleine, ce qui le plaçerait d’office dans le Top 5 des distributeurs les plus importants de la marque espagnole. Pour Skoda, le groupe souhaite atteindre les 800 ventes et conforter sa place dans le Top 10 de la marque Tchèque.

 

Via la mise en place d’une cellule Fleet et grâce au dynamisme des deux marques, les deux concessions de la société RCA devrait être à l’origine sous trois ans, selon les estimations de Jean-Charles Verbaere, de 700 VN et 300 véhicules d’occasion vendus à particulier.

 

Une rentabilité exceptionelle de 3,5 %

 

L'an passé, l'opérateur a écoulé 3 214 VN, avec, comme marques principales, Seat (687 VP), Skoda (535) et Peugeot (488). 2 602 véhicules d'occasion ont été vendus, le tout, pour un chiffre d'affaires de 102 millions d'euros, en hausse de 23 % par rapport à 2017. A noter également l'excellente renbtabilité du groupe, de 3,5 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

FCA - Renault : est-ce vraiment bien terminé ?

Au lendemain de l’annonce de FCA de retirer son offre de fusion faite à Renault, le brouillard demeure sur plusieurs aspects de cette affaire qui tient en haleine l’industrie automobile aux quatre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page