Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Autocerfa prépare un infomédiaire vidéo

Autocerfa prépare un infomédiaire vidéo

Le service de gestion des stocks de VO veut aller plus loin dans l'expérience utilisateur. Pour cela, l'éditeur conçoit une plateforme de diffusion d'annonces qui fera la part belle à la vidéo.

 

"Nous sommes en constante évolution des fonctionnalités". Le propos tenu par Michel Sedaghat, le co-fondateur d'Autocerfa, n'a jamais semblé aussi en phase avec la réalité. L'entreprise française va animer son second semestre avec deux actualités majeures en ajoutant des services à valeur ajoutée. La principale interviendra en novembre prochain. Selon le dirigeant, qui s'est entretenu avec le Journal de l'Automobile, c'est à cet horizon que sortira une toute nouvelle plateforme dédiée à la diffusion d'annonces de véhicules d'occasion.

 

Son nom de baptême : Tresbonplan.fr. Sa particularité ? Elle sera la toute première du genre à faire la part belle à la vidéo. "Nous avons voulu donner le contrôle des annonces aux professionnels. En ayant recours à la vidéo, chacun peut mettre en exergue les détails de son produit qu'il juge les plus pertinents", explique Michel Sedaghat. La captation se fera depuis une application mobile dédiée. "Contrairement aux autres infomédiaires, notre plateforme va supporter la vidéo en HD, ce qui sera plus valorisant pour les véhicules et les consommateurs", complète-t-il la présentation.

 

Une facturation à l'unité s'appliquera sur Tresbonplan.fr. Les premières études marketing tablent sur un prix de 3 à 4 euros par annonce. Ce qui comprend l'hébergement sur les serveurs situés aux Pays-Bas et la technologie d'optimisation installée en France. Les développeurs ne manqueront pas d'intégrer des ponts vers Autocerfa afin que l'interface reste à la pointe de ce que propose le catalogue. Pour mémoire, en mars 2019, l'entreprise a déjà accouché de SIV Pro, une plateforme de requêtes d'informations sur les véhicules par le numéro d'immatriculation.  

 

Accord avec Facebook

 

Avant le lancement de Tresbonplan.fr, une autre actualité aura marqué les esprits. En effet, Michel Sedaghat révèle l'existence d'un accord avec Facebook qui permettra aux clients d'Autocerfa de pousser leurs annonces sur Marketplace. Le calendrier prévoit une ouverture du canal à partir de cet été. "Nous nous associons à un infomédiaire gratuit et international, se félicite le dirigeant. D'ailleurs l'essor de Facebook sur ce marché va pousser les acteurs traditionnels à réviser leurs positions. Les mois à venir seront intéressants".

 

D'internationalisation il est également question chez Autocerfa. 350 000 euros vont être levés auprès d'un investisseur de Singapour. Cette somme va financer le marketing et la stratégie commerciale dans les pays voisins de la France. De fait, l’Italie, l’Espagne, l’Irlande, l’Allemagne et la Suisse s'inscrivent sur la liste. Aucune date, ni aucun ordre de déploiement n'ont cependant été communiqués. "Nous traduisons les interfaces, se limite à dire le dirigeant, sachant que pour les besoins de nos clients français, nous avons des accès aux bases de données d'immatriculations de 45 pays, dont ceux-ci". Tout pourra aller très vite.

 

1 700 professionnels de l'automobile français sont sous contrats avec Autocerfa. L'objectif est d'atteindre la barre des 3 000 entreprises en 2021. A celles-ci s'ajouteront 1 000 clients de SIV Pro. En 2018, le chiffre d'affaires issu de la vente d'abonnements et de crédits de consommation s'élevait à 1,5 million d'euros pour l'intégralité de la société. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Faurecia déjoue les pronostics au premier semestre 2019

Dans un contexte de marché difficile, l'équipementier français a résisté à l'effet de crise. Son bénéfice net a progressé de 1 % au premier semestre, à 346 millions d'euros. Les volumes de vente

Les services connectés, nouvel eldorado des distributeurs Mercedes ?

Mercedes-Benz dévoile ses ambitions autour des services connectés. Une potentielle manne financière pour le constructeur…et pour les distributeurs ?

La filière automobile abasourdie par la nouvelle prime à la conversion

Mesure brutale, absence de concertation et manque de vision globale : industriels et distributeurs dénoncent un texte illisible qui rend impossible les projections sur le devenir de la prime à la conversion.

Les véhicules diesel d'occasion exclus de la nouvelle prime à la conversion

La prime à la conversion, qui entre en vigueur le 1er août 2019, se recentre sur les véhicules électriques et les foyers modestes. Seuls les modèles neufs et d'occasion émettant moins de 117 g de CO2 pourront

La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page