Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault officialise sa filiale consacrée aux nouvelles mobilités

Le groupe Renault vient de créer son entité consacrée aux nouvelles mobilités, M.A.I.

Renault officialise sa filiale consacrée aux nouvelles mobilités

Renault emboîte le pas à d’autres constructeurs en lançant sa filiale M.A.I. pour mobility as an industry. Comme son nom l’indique, cette entité est chargée de réunir en son sein l’ensemble des activités mobilités du groupe.

 

Depuis quatre ans, le groupe Renault va plus loin que son rôle de constructeur en s’intéressant au domaine des nouvelles mobilités. Et ce, à travers deux types d’initiatives. D’une part, le développement de nouveaux de services de mobilité partagés, avec ou sans chauffeur, comme Renault Mobility, Zity à Madrid, Moov’in.Paris ou encore Marcel. D’autre part, à travers l’acquisition et des prises de participation ciblées dans plusieurs start-up spécialisées telles que Karhoo, Yuso, Como, iCabbi ou encore Glide.

 

Une collection de services et prestataires que Renault souhaite aujourd’hui officiellement fédérer à travers une nouvelle entité. Baptisée M.A.I. pour mobility as an industry, cette filiale, exclusivement consacrée aux nouvelles mobilités, se donne pour ambition de créer des synergies, de simplifier le processus de décision, de valoriser les offres existantes mais aussi d’en créer de nouvelles.

 

Favoriser les collaborations avec des tiers

 

Pour favoriser l’émergence de nouvelles solutions de mobilité, aussi bien en milieu urbain qu’en zone rurale, le groupe français souhaite à travers M.A.I. fédérer d’autres acteurs autour de l’enjeu de la mobilité. Par exemple grâce à des partenariats avec des villes, des autorités, des opérateurs de transport et plus globalement, de toutes entreprises d’autres secteurs. "Sur le terrain de la mobilité, de nouveaux usages se répandent, qui interrogent la place et le statut de l’automobile. De plus en plus, le marché se structure en fonction des usages des consommateurs qui recherchent moins la propriété d’un véhicule qu’une offre multimodale, innovante, connecté, plus écologique et adaptée à la diversité des besoins", souligne le groupe.

 

Cette nouvelle filiale est pilotée par Arnaud Molinié, qui a très récemment intégré, en janvier 2019 précisément, le groupe Renault en tant que directeur mobilité monde. Il est également membre du comité de direction du groupe Renault.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Trou d'air pour la production automobile française en 2020

Après une baisse de la production automobile estimée à 4 % en Europe durant l'année 2019, l'Institut IHS Markit, anticipe une nouvelle contraction de 0,5 % en 2020. Dans l'Hexagone, la production pourrait

Renault Captur 2 : revu sous toutes les coutures

Renault donne un coup de jeune à son deuxième best-seller, le Captur. Outre une évolution esthétique salutaire, cette deuxième génération se caractérise surtout par un saut technologique et par un vrai

Stéphane Le Guevel, Opel :

L'arrivée de la nouvelle Corsa va entraîner une refonte de la stratégie commerciale d'Opel. Réduction de moitié des ventes tactiques, arrêt des ventes à risques aux loueurs et intégration d'une

Renault : Thierry Bolloré écarté et remplacé par Clotilde Delbos

Le conseil d'administration de Renault a donc choisi de mettre un terme, avec effet immédiat, aux mandats de Thierry Bolloré. Clotilde Delbos va assurer l'intérim à la direction générale, avec l'appui

Première visite guidée d'Autosphere à Nantes

REPORTAGE - Ouvert en juin dernier, le tout premier point de vente d'Autosphere révolutionne la vente physique de véhicules d'occasion. Un concept que le Journal de l'Automobile a parcouru dans la peau

Pierre Boutin :

Quelques semaines après la présentation de l'ID.3 et de la nouvelle image de marque du constructeur, Pierre Boutin, directeur de Volkswagen en France, explique les axes de travail pour réorganiser le commerce.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page