Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Vroomly passe la barre des 1 500 garages

Alexis Frèrejean, PDG et cofondateur de Vroomly.

Vroomly passe la barre des 1 500 garages

Dix-huit mois après sa création, la plateforme de référencement des professionnels de la réparation revendique 1 500 garages partenaires. Une progression en partie liée à l'adhésion de réseaux majeurs.

 

Vroomly peut se féliciter. La start-up qui propose de mettre en relation des automobilistes avec des professionnels de la réparation en fonction des prestations à effectuer compte désormais 1 500 garages partenaires. Un cap qui a été franchi alors que la jeune pousse française célèbre ses 18 mois d'existence sur le marché. "D’ici 2021, notre objectif est d’avoir un maillage dense sur l’ensemble du territoire en référençant 25 % des 38 000 ateliers français", annonce à cette occasion Alexis Frèrejean, PDG et cofondateur de Vroomly.

 

Sur les 1 500 ateliers certifiés par Vroomly, 80 % sont des MRA. "La majorité des MRA que nous référençons ne sont affiliés à aucune enseigne, explique Alexis Frerejean, et s’appuient sur Vroomly pour se faire connaître". Les 20 % restants se constituent de centres-auto, dont la quasi-intégralité des sites Midas et une trentaine de Speedy, ainsi que plusieurs dizaines de centres Norauto. Selon nos informations, Norauto et Vroomly travaillent activement à l'ajout de succursales sur la plateforme, mais pour l'heure aucune des parties n'a souhaité s'exprimer sur le sujet.

 

Après les records enregistrés cet été, Vroomly a établi une nouvelle marque de référence en novembre. Sur la période, 158 000 demandes de devis ont été réalisées, générant la prise de 2 400 rendez-vous. Ainsi, les garages partenaires ont engrangé 450 000 euros HT de chiffre d'affaires.

 

L'année 2020 devrait déboucher sur des accords qui viseront à "simplifier la vie des garagistes", nous confiait récemment le cofondateur. Si le projet n'est pas encore ficelé, il n'est pas exclu de voir Vroomly s'équiper d'un outil CRM allant dans ce sens. "Nous voyons de plus en plus de garages nous utiliser pour réaliser des devis, rapporte Alexis Frèrejean, nous pourrions donc imaginer des solutions de gestion".

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Pas de Mondial de l'Auto à la porte de Versailles en 2020

Le Mondial de l'Auto, prévu du 29 septembre au 11 octobre 2020 à la porte de Versailles à Paris, n'aura pas lieu. Seuls les événements Movin'On, Smart City et les manifestations dans Paris sont, pour

Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

Automobile : dans l'attente du décret sur le chômage partiel

Les réparateurs qui ne peuvent ouvrir faute de clients ou de protections suffisantes pourront-ils prétendre au chômage partiel ? L'inquiétude grandit dans les réseaux en attendant le décret d'application.

Deux tiers des entreprises de l'artisanat auto ont fermé leurs portes

D'après la FNA, 67 % des entreprises ont été contraintes de stopper leur activité et les trois quarts de leurs salariés ont été placés en chômage partiel. Le CNPA déplore quant à lui le manque

Le marché pourrait perdre trois quarts de son volume en mars 2020

Avec 59 493 immatriculations enregistrées au 17 mars 2020, celles-ci pourraient chuter de plus de 70 % sur le mois complet. En mars 2019, 225 818 cartes grises avaient été enregistrées.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page