Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Forte progression des SUV d'occasion

Seul le segment des SUV et tous terrains d'occasion progressent après neuf mois d'activité.

Forte progression des SUV d'occasion

Dans un contexte de croissance des transactions en septembre 2020, tous canaux confondus, le marché du véhicule particulier d'occasion a souri à tous les segments. Mais plus à certains que d'autres.

 

Avec 322 547 transactions au compteur et 57,6 % de pénétration, tous canaux confondus, selon AAA Data, les berlines d'occasion ont gagné 18,2 % en volume. Un score qui porte le total annuel à 2 301 650 unités après neuf mois d'activité, en retrait de 6,8 %. Le segment reste donc allègrement en tête du classement par catégorie.

 

Mais sans surprise, le dernier mois bouclé a été profitable à une autre partie du marché. En effet, les véhicules classés dans les tout-terrains, dont font partie les SUV, a réalisé une performance bien supérieure en termes d'évolution. D'une année sur l'autre, les transactions ont bondi de 38 %, à 109 117 unités. Après neuf mois, celles-ci atteignent 793 567 unités. En comparaison avec 2019, les ventes sont donc supérieures de 5,4 %. Ce qui en fait le seul segment en croissance au même point de passage, sur le marché français.

 

Relativement significatifs, les segments les monospaces compacts (7,4 % de pénétration) et les breaks (5,3 % de pdm) sont loin de connaître le même sort. Les premiers ont pris 10,5 %, en septembre 2020, à 41 600 unités, portant leur cumul annuel à 319 569 unités, soit un chiffre toujours en retard de 15,3 %. Les seconds, en dépit d'une envolée de 18,7 % en septembre, à 29 733 VO, restent en retrait de 10,1 % après neuf mois, à 220 035 unités. A regarder de près, sur neuf mois, hormis les SUV, aucun segment ne fait mieux que la moyenne nationale qui s'affiche en repli de 6,1 %, à 4 051 579 VO.

 


Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Malus au poids : l’amendement est paru

Le texte introduisant le malus au poids dans le projet de loi de finances 2021 vient d’être publié. Comme attendu, seront concernés, à partir de 2022, les véhicules de plus de 1 800 kg avec une pénalité

Renault a soigné son pricing au troisième trimestre 2020

En conjuguant les effets de la reprise des ventes en Europe et une politique commerciale plus vertueuse, le groupe Renault a redressé la barre au troisième trimestre 2020. Le chiffre d'affaires s'établit

PSA se dote d’une business unit dédiée aux utilitaires légers

En France, une nouvelle direction en charge des VUL voit le jour chez PSA. Dirigée par Fayçal Hemia, elle doit permettre à Peugeot, Citroën et Opel de gagner des parts de marché en mobilisant les réseaux,

Ascom Invest (BymyCar) reprend les VTC Marcel

Selon nos informations, les VTC Marcel sont repris par Ascom, la holding de Jean-Louis Mosca, aussi connu pour être le président de BymyCar. Les tractations entre Renault et l'acquéreur ont été bouclées

Les constructeurs vont-ils échapper aux amendes sur le CO2 ?

L’association T&E estime que les constructeurs sont en passe d’atteindre leurs objectifs CO2 de 2020. Pas question de saluer les efforts consentis : T&E accuse les constructeurs de "petits arrangements"

Le véhicule électrique d'occasion aura son bonus

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a annoncé une prime de 1 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion et confirmé que le territoire français serait jalonné

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page