Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Autocerfa ouvre l'ère des petites annonces vidéo

Autocerfa ouvre l'ère des petites annonces vidéo

Une véritable vague de modernisation va déferler sur les points de vente des distributeurs de véhicules d'occasion. A partir de janvier 2021, il sera possible de réaliser et de publier en toute simplicité des petites annonces en vidéo, grâce à la nouvelle application d'Autocerfa.

 

Les petites annonces ne seront plus jamais ce qu'elles étaient. Autocerfa vient moderniser la manière d'exposer les véhicules d'occasion sur la toile. Réputé pour son outil de gestion des activités VO le plus complet du marché, l'éditeur a trouvé le moyen d'ajouter encore un service à valeur ajoutée et de conserver son avance sur la concurrence. Comment ? En créant Tomberapic.fr, la toute première véritable plateforme de publication vidéo.

 

Il existe bien des applications pour réaliser des films. Mais cette fonctionnalité se heurte aux limites techniques des infomédiaires, aussi importants soient-ils. Parti d'une feuille blanche, Tomberapic.fr peut réécrire le schéma et placer le média vidéo au cœur de son système. En une seule application, un vendeur peut capturer deux minutes d'images et les diffuser, sans avoir recours à des subterfuges, comme poster le film sur son propre site internet ou sur une interface tierce. Le gain de temps est réel.

 

En plus, toute l'intelligence de l'application lui permet d'identifier automatiquement le VO par l'immatriculation. Il ne reste qu'à renseigner avec précision tous les détails du produit, indiquer le prix et mode de vente (financement, location, enchères…), lister les services associés, valider la géolocalisation du lieu de vente et… attendre les clients. Parce que Tomberapic.fr ne se limite pas à une solution pour les commerçants VO utilisateurs du logiciel Autocerfa, il s'agit du nouveau carrefour VO des consommateurs français, sur le web.

 

Le public y viendra rapidement pour la simple et bonne raison que 2 500 utilisateurs d'Autocerfa vont constituer en un tour de main un stock attrayant. Le potentiel de départ est évalué à 25 000 unités. "L'outil est si intuitif qu'il n'y a aucun besoin de formation, promet Michel Sedaghat, le président et fondateur d'Autocerfa. Nous savons que les négociants et les revendeurs vont se l'approprier comme ils maîtrisent déjà parfaitement nos outils".

 

Autocerfa a tenu à rendre l'application gratuite aux professionnels. Ils ne débourseront que le coût de publication de l'annonce au titre de frais d'hébergement des données dans un serveur sécurisé. Le montant ne dépassera pas 5 euros par vidéo. Un prix bien inférieur à celui pratiqué par les annonces traditionnelles, alors que l'impact sur les prospects sera bien plus fort. Preuve en est qu'il peut être plus intéressant d'explorer une nouvelle dimension.  

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des concessions : tous les nouveaux protocoles à connaître

Les concessions peuvent accueillir leurs clients dans leur showroom. Mais pas dans n’importe quelles conditions. Nombre de m2 à consacrer par personne, distanciation, obligation d’information, voici

Un nouveau chapitre s'ouvre à Flins dès 2021

L'usine de Flins ne produira plus de véhicules neufs à partir de 2024, mais sera dédiée à l'économie circulaire. Baptisé Re-Factory, le site sera constitué autour de quatre pôles de compétences.

DS 9 : les commandes sont ouvertes

Avec le début de la commercialisation de la grande berline DS 9, la marque "entre dans la cour des grands", selon le patron de DS Automobiles en France. La gamme débute à 47 700 euros.

Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page