Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L'électrique n'a pas suffi pour Volkswagen

Volkswagen a livré 56 500 ID.3 en 2020.

L'électrique n'a pas suffi pour Volkswagen

Malgré des ventes mondiales en baisse de 15,1 % en 2020, la marque Volkswagen se félicite de la performance de ses modèles électrifiés, dont les livraisons ont dépassé 212 000 unités en Europe. En France, ces derniers représentent 14,2 % des ventes avec 13 905 immatriculations.

 

"2020 a marqué un tournant pour l’électro-mobilité" constate Ralf Brandstätter, président de la marque Volkswagen. Et le dirigeant se félicite de la performance de l'ID.3 alors que les résultats globaux sont logiquement moins bons. En effet, la marque Volkswagen a livré 5,328 millions de véhicules dans le monde, soit un volume en baisse de 15,1 %. Le constructeur souligne que la fin d'année a été relativement bonne avec notamment un mois de décembre 2020 en repli de seulement 2 %.

 

"Volkswagen a montré toute sa puissance en 2020. Malgré les multiples restrictions du commerce automobile liées à la pandémie, nous avons réussi à conserver notre part de marché mondiale et même à l’étendre dans plusieurs régions, indique Klaus Zellmer, membre du directoire de la marque Volkswagen en charge des ventes. Cela montre que nous disposons de produits attractifs qui motivent nos clients et d’un réseau de distributeurs particulièrement motivés."

 

"En 2021, nous prévoyons d’augmenter notre part de marché mondiale, ajoute Klaus Zellmer. Outre l’offensive hybride lancée en 2020, les nouveaux modèles électriques serviront également de catalyseur à ce niveau". En attendant, les ID.4, ID.5 et Bulli, revenons sur l'ID.3. Son lancement a été l'évènement de l'année pour la marque et elle se félicite des résultats obtenus. Elle a enregistré 68 800 commandes en Europe et 56 500 unités ont été livrées à fin décembre. "Nous avons vraiment visé juste avec l’ID.3, indique Klaus Zellmer. Malgré son introduction au deuxième semestre de l’année, elle s’est immédiatement positionnée dans le top des ventes dans de nombreux pays."

 

7 480 VE immatriculés en France

 

La berline s'est rapidement imposée en Allemagne (14 400 livraisons) avec une part de marché sur le segment 100 % électrique de 23,8 %. Elle a également performé aux Pays-Bas, en Suède, en Finlande, en Slovénie ou encore en Norvège. Ainsi, VW a livré 134 000 véhicules électriques durant l'année 2020 (dont 41 300 e-Golf), soit une croissance de 197 %. En France, l'ID.3 a totalisé 4 187 immatriculations, auxquelles s'ajoutent 2 420 e-Up et 873 e-Golf, soit un total de 7 480 unités 100 % électrique. L'objectif affiché de 5 000 livraions en 2020 dans l'Hexagone est proche.

 

Plus largement, la marque a livré en Europe 212 000 véhicules électrifiés (+158 %) si l'on ajoute les hybrides rechargeables, comme la Passat GTE totalisant 24 000 unités. Leur part dans les ventes globales sur le Continent passe ainsi de 2,3 % en 2019 à 12,4 % en 2020. Dans l'Hexagone cette part des électrifiés atteint 14,2 %, avec 13 905 unités sur les 97 784 modèles immatriculés par la marque.

 

"Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif et devenir le leader du marché des véhicules 100 % électriques, rappelle Ralf Brandstätter. Plus que tout autre constructeur, nous sommes les garants d’une électro-mobilité attractive et abordable". Pour cela, la marque compte sur l'ID.4, un SUV électrique à vocation mondiale, car l'engouement pour ce type de carrosserie ne faiblit pas. D'ailleurs, la part des SUV est passée de 29,8 % en 2019 à 34,8 % dans les livraisons 2020. L'ID.4 sera aussi d'une aide précieuse pour respecter les objectifs 2021 d'émissions de CO2. Bien que les résultats ne soient pas encore connus, Herbert Diess avait indiqué le 4 décembre 2020, que le groupe VW manquerait sans doute sa cible CO2 d'environ un gramme.

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

Laurent Thézée, Mazda France :

Trois mois après sa nomination à la présidence de Mazda France, Laurent Thézée présente la feuille de route de la marque en France, dont la trajectoire vers le segment du premium se construit en partenariat

Guillaume Couzy, Peugeot :

Au coude à coude avec Renault sur les ventes aux particuliers, Peugeot réalise une belle année 2020 dans un contexte de marché inédit. La marque débute l'année 2021 avec un portefeuille de commandes

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page