Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mercedes SLK : Son et lumière

Mercedes SLK : Son et lumière

Incontournable dans l'univers des petits roadsters, le SLK s'offre un face-lift de printemps pour plus de sportivité et d'efficacité. Les mécaniques, plus puissantes mais également plus sobres, sont les grandes gagnantes.Le...
...SLK est un incontestable succès, résistant à une concurrence toujours plus fournie. Certes ses 61 % de parts de segment en 2004 sont loin mais l'année dernière il détenait encore 40 % de cette niche des petits roadsters premium avec, plus de 1 100 unités. Une success-story qui a débuté en 1996 avec la remise au goût du jour du toit rigide escamotable. Le premier SLK séduira plus de 310 000 clients sur la planète dont 9 000 en France. Avec la deuxième génération, Mercedes reste fidèle au concept mais son design prime. Son museau d'inspiration F1 fait mouche et le succès se confirme. En trois ans seulement déjà plus de 185 000 unités ont pris la route dans le monde et plus de 6 300 sillonnent l'Hexagone. Afin de conserver cet élan et le leadership de cette niche, le SLK évolue. En douceur. Cela débute par les boucliers. A l'avant, les designers sont encore allés piocher dans l'univers de la compétition. En effet, l'apparition de deux moustaches dans la partie basse du pare-chocs vient souligner la filiation avec les Flèches d'Argent. A l'arrière, le SLK gagne un diffuseur encadré par de nouvelles sorties d'échappement. Pour le reste, il faut être plus attentif, comme pour les rétroviseurs qui intègrent dorénavant des rappels de clignotants en LED. Même constat à l'intérieur où les changements ont été faits par petites touches. Cette cuvée 2008 gagne notamment un nouveau volant et de nouveaux équipements télématiques. L'Airscarft, l'écharpe invisible, apparue en 2004, reste d'actualité. En fait les nouveautés les plus importantes se cachent sous le capot.

LE SLK EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    Roadster premium. 2 800 unités par an selon Mercedes.
  • Objectif : 1 000 unités en 2008
  • Principaux concurrents :

    Audi TT Roadster 2.0 TFSi 200 ch : 37930 euros

    Nissan 350Z Roadster 313 ch : 39400 euros

    BMW Z4 Roadster 3.0si 265 ch : 42850 euros

    Porsche Boxter 3.4 S 295 ch :
    55940 euros

  • Prix :
    SLK 200 K 184 ch : 39 900 euros.
    SLK 280 V6 231 ch : 44 700 euros.
    SLK 350 Sport V6 305 ch : 49 900 euros.
    SLK 55 AMG V8 360 ch : 82 000 euros.


    * estimation JA

  • Jusqu'à 1,1 litre d'économisé malgré plus de puissance

    Les trois motorisations du SLK, celle de la version AMG mise à part, évolue largement. Le petit roadster Mercedes offre ainsi plus de puissance tout en étant moins gourmand. Le quatre cylindres du 200 K passe ainsi de 163 à 184 cheveux tout en économisant 1 litre de carburant en cycle mixte à 7,7 litres. Conséquence logique, les rejets de CO2 diminuent également pour se limiter à 182 g/km
    (- 27 g). Pour améliorer le rendement de ce bloc de 1 796 cm3, les ingénieurs ont revu la gestion électronique ainsi que les entrailles de la mécanique notamment en modifiant les pistons. Ils ont également opté pour un nouveau compresseur plus réactif. Le "petit" V6 3 litres du SLK 280 progresse également même si les résultats obtenus sont moins spectaculaires avec 0,4 litre et 11 g de CO2 gagnés. Pour le spectacle, il faut s'attarder sur le V6 3,5 litres du SLK 350. Ce bloc, apparu pour la première fois chez Mercedes en 2004, sur le SLK justement, s'offre une vraie cure d'efficacité. L'augmentation du régime maxi à 7 200 tr/mn, la modification de la tubulure d'admission, de la distribution et enfin du taux de compression, plus élevé grâce à de nouveaux pistons, permet de gagner 33 chevaux mais aussi 10 Nm de couple. Il affiche désormais 305 ch ! Presque une menace pour le 55 AMG qui n'a plus que 55 chevaux d'avance ! En effet, le V8 voit son compteur chevaux bloqué à 360. Mais la performance peut être la plus surprenante de ce V6 est de voir sa consommation moyenne baisser de 1,1 litre à 9,5 litres. Les émissions de CO2 suivent la même courbe, reculant de 23 g/km à 219. Ajoutez à cela une sonorité particulièrement travaillée et le plaisir n'en est que plus grand.

    Enfin, le SLK inaugure une nouvelle direction. A l'heure où Audi vient de rejoindre BMW en proposant une direction active, faisant très largement appel à l'électronique, Mercedes a fait le choix de la simplicité mécanique. En effet, cette direction, que l'on retrouve également sur le nouveau SL, demeure asservie à la vitesse mais pour sa démultiplication, elle fait appel à une simple crémaillère dont la denture n'est pas uniforme. Dès que l'angle de braquage dépasse 5°, la démultiplication commence à changer. Le constructeur met en avant la constance du système notamment du fait de son émancipation des capteurs et autres boîtiers électroniques mais aussi un gain de poids. Le poids dont la traque est aujourd'hui devenue une priorité pour tous notamment du fait de son impact sur la consommation.

    Photo : Le V8 de l'AMG mis à part, les trois mécaniques du SLK cuvée 2008 évoluent largement pour offrir plus de puissance tout en affichant des consommations inférieures.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page