Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

L'Actu Auto en continu

02/02/2013 | Mise à jour : 19:38

CGT Goodyear : François Hollande "ne fait plus rien du tout"

Le représentant de la CGT, majoritaire à l'usine Goodyear d'Amiens-Nord dont la fermeture a été annoncée jeudi, Mickael Wamen, a affirmé samedi que François Hollande "ne fait plus rien du tout" et ne tenait pas ses promesses de candidat.

"Quand il est venu sur le parking de notre usine en 2011, il nous a dit qu'il condamnait l'attitude des dirigeants de Goodyear, ça, c'était avant d'être élu mais maintenant qu'il est élu, il ne fait plus rien du tout sauf condamner la CGT, et surtout pas la direction de l'usine", a déclaré M. Wamen à l'AFP.

François Hollande avait affirmé en octobre 2011 "que s'il était élu président de la République, il ferait voter une loi en urgence pour interdire les licenciements financiers et interdire aux entreprises comme Goodyear de délocaliser alors qu'elles font du fric", a dit le syndicaliste. "Aujourd'hui, elle est où cette promesse? Elle n'est pas tenue", a-t-il ajouté.

"Nous avons un gouvernement qui a menti à l'ensemble du personnel de notre usine et qui fuit ses responsabilités complètement", a-t-il déclaré.

"Le gouvernement dit qu'il s'occupe activement de notre dossier mais on n'a même pas une seule information qui peut permettre de dire s'il s'occupe de nous ou pas", a-t-il affirmé.

François Hollande avait déclaré vendredi : "nous devons faire en sorte que les partenaires sociaux puissent se retrouver avec les employeurs pour donner un avenir à Goodyear. Des occasions ont été perdues dans les derniers mois".

Jeudi, la direction de Goodyear France a annoncé son projet de fermer son site d'Amiens Nord, menaçant près de 1.200 emplois.

© 2013 AFP

 
À la Une sur LJA
Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page